Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L'éthique au secours de la psychochirurgie ? - 01/01/05

When medical ethics come to the aid of psychosurgery

Doi : 10.1016/j.evopsy.2004.12.009 
Alain Bottéro
108, boulevard du Montparnasse, 75014 Paris, France 

*Auteur correspondant. M. le Dr Alain Bottéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 20
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Certains succès récents de la neurostimulation cérébrale dans la maladie de Parkinson évoluée ont relancé la question du traitement neurochirurgical des affections psychiatriques graves. En avril 2002, le Comité consultatif national d'éthique (CCNE) rendait un avis particulièrement favorable à une telle approche, arguant de ses progrès techniques, des preuves de son efficacité et de sa quasi-innocuité pour encourager son développement. Une telle appréciation est-elle scientifiquement fondée ? L'examen détaillé de l'argumentaire du CCNE aboutit à des conclusions opposées par diamètre : la neurochirurgie « fonctionnelle » des maladies psychiatriques n'a toujours pas fait la preuve de son efficacité, ses effets secondaires sont aussi fréquents qu'invalidants, aucun progrès conceptuel décisif n'a été accompli. Le réductionnisme psychochirurgical conserve tout son attrait. Les psychiatres devraient s'inquiéter de voir qu'une instance éthique nationale puisse trancher, sans les consulter, et avec autant de légèreté scientifique, une question que l'histoire de leur spécialité leur a malheureusement enseignée être lourde de conséquences.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Recent successes of deep brain stimulation in intractable Parkinson's disease are reviving interest in a neurosurgical approach for the treatment of severe mental disorders. In April 2002, the French National Committee on Medical Ethics (NCME) gave very positive encouragement to such an approach, by arguing in favour of the progress of the techniques that have been developed, their efficacy and general safety. Is this judgement scientifically justified? Scrutinizing the argumentation exposed by the NCME reveals a quite different situation : the efficacy of "functional» neurosurgery of mental illnesses has yet to be proven ; the undesirable side-effects remain as frequent as disabling ; there has been no real major conceptual change. Psychosurgical reductionism remains attractive. Psychiatrists should worry that a national agency for medical ethics could settle such a difficult question as psychosurgery without acknowledging their experience in the matter nor showing the most elementary impartiality this requires. A question with quite serious consequences, as the history of their specialty unfortunately demonstrates.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Psychochirurgie, Neurochirurgie fonctionnelle des maladies mentales, Neurostimulation cérébrale, Trouble obsessionnel-compulsif résistant, Éthique médicale, Comité consultatif national d'éthique

Keywords : Psychosurgery, Functional neurosurgical treatment of mental disorders, Deep brain stimulation, resistant obsessive-compulsive disorder, Medical ethics, French national committee on medical ethics


Plan


 Toute référence à cet article doit porter mention : Bottéro A. L'éthique au secours de la psychochirurgie ? Evol. psychiatr. 2005 ; 70.


© 2005  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 70 - N° 3

P. 557-576 - 01 juillet 2005- Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Corps, psychose et travail
  • Cyrille Bouvet
| Article suivant Article suivant
  • Évolution des boulimiques en psychothérapie dans le test de Rorschach
  • Pierre Gaudriault, Carole Guilbaud

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.