Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La psychologie de l'adolescence - 01/01/06

Doi : 10.1016/j.evopsy.2006.03.012 
Jules-Gabriel Compayré

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 24
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

On peut considérer que le premier livre consacré spécifiquement à une psychologie scientifique de l'adolescence est celui de Granville Stanley Hall (1844-1924), initialement édité aux États-Unis en 1904. Le texte reproduit ici, paru en France en 1906, dans la Revue philosophique (tome LXI, pages 345 à 377), est un compte-rendu détaillé de cet ouvrage novateur. Il témoigne de la réception favorable dans notre pays, par des théoriciens de la pédagogie, des idées nouvelles apportées par le psychologue américain en ce qui concerne l'adolescence, mais aussi des méthodes mises en oeuvre pour l'étudier. On y retrouvera donc une discussion très élogieuse quoique critique des thèmes chers à Stanley Hall, fondateur de la psychologie génétique, mais qui est aussi philosophe, sociologue et pédagogue : pratique des enquêtes élargies et culture des faits ; perspective anthropologique générale évolutionniste, dans le sillage d'Herbert Spencer ; monisme philosophique et mise en avant, de préférence à l'introspection, du corps et de ses mesures pour l'étude de la psychologie : une perspective qui est partagée en France par l'école psychophysiologique de l'époque, de Théodule Ribot à Alfred Binet. Jules-Gabriel Compayré (1843-1913) est un théoricien de la pédagogie, de ceux qui construiront « l'école républicaine » française sous la troisième République, auteur de très nombreux livres traitant d'éducation, d'enseignement, mais aussi d'histoire de l'éducation. Ses écrits seront largement diffusés et beaucoup lus et il occupera de hautes fonctions universitaires (recteur de l'Université de Lyon, membre de l'Institut). De Stanley Hall, Compayré est ici amené à critiquer la perspective atavistique trop marquée, portée par la théorie de la récapitulation de la phylogénèse par l'ontogénèse. Mais avec lui, il partage cette idée qu'une pédagogie raisonnée et efficace doit nécessairement s'appuyer sur une connaissance préalable et fermement établie de la psychologie propre à l'enfant et à l'adolescent, idée « psychopédagogique » que développeront ensuite Maria Montessori, Édouard Claparède, Ovide Decroly et le mouvement ultérieur de l'École nouvelle.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

It can be considered that the first book specifically devoted to a scientific psychological study of adolescence is the one written by Granville Stanley Hall (1844-1924), initially published in the United States in 1904. The text that has been reproduced here, which appeared in France in 1906, in the Revue Philosophique (volume LXI, pages 345 to 377), provides a detailed account of this innovative work. It bears witness to the positive reaction on the part of educational theoreticians in our country, to the new ideas provided by the American psychologist regarding adolescence and also the methods developed for studying it. The text thus includes a discussion that is full of praise for, albeit somwhat critical of, the themes that were dear to Stanley Hall, the founder of genetic psychology, who was also a philosopher, sociologist and teacher: the carrying out of large-scale surveys and research into facts; a general anthropological evolutionist approach, in the footsteps of Herbert Spencer; philosophical monism, and for the study of human psychology, rather than placing emphasis on introspection, focusing more on the body and its development: a view that was shared in France by the psychophysiological school of thought at the time, from Théodule Ribot to Alfred Binet. Jules-Gabriel Compayré (1843-1913) was an educational theoretician, one of the individuals who helped to develop the French ‘Republican School' under the Third Republic, and not only the author of a large number of books on education, but on the history of education as well. His works were widely distributed and much read, and he held prestigious university posts (Rector of Lyon University, Member of the Institute). Regarding Stanley Hall, Compayré felt obliged to criticize the former's unduly atavistic approach, based on the theory of the primacy of ontogenesis over phylogenesis. However, in agreement with the some of the arguments of the American psychologist, he shared the idea that an efficient and intelligent educational approach should be based on firmly established prior knowledge of child and adolescent psychology, a ‘psychopedagogical' view that was to be further developed by Maria Montessori, Édouard Claparède, Ovide Decroly and later by the New School.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Psychologie de l'adolescence, Pédagogie, Stanley Hall, Gabriel Compayré

Keywords : Psychology, Adolescence, Education, Stanley Hall, Gabriel Compayré


Plan

Plan indisponible

© 2006  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 71 - N° 2

P. 223-246 - avril-juin 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Adolescence, médecine et psychiatrie au XIXe siècle
  • Jacques Arveiller
| Article suivant Article suivant
  • L'adolescence dans l'histoire de la psychanalyse
  • François Marty

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.