Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

New Public Management et professions dans l’État : au-delà des oppositions, quelles recompositions ? - 26/08/11

Doi : 10.1016/j.soctra.2011.06.003 
Philippe Bezes a, , Didier Demazière b , Thomas Le Bianic c , Catherine Paradeise d , Romuald Normand e , Daniel Benamouzig b , Frédéric Pierru c , Julia Evetts f
a CNRS-CERSA, 10, rue Thénard, 75005 Paris, France 
b CNRS-Sciences Po, UMR 7116, centre de sociologie des organisations, 19, rue Amélie, 75007 Paris, France 
c Université Paris Dauphine, IRISSO – UMR CNRS 7170, place du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, 75775 Paris cedex 16, France 
d Université Paris-Est Marne-la-Vallée-LATTS-IFRIS, bâtiment Bois-de-l’Etang C215, cité Descartes, 77420 Champs-sur-Marne, France 
e EHESS-UMR CNRS 8178, groupe de sociologie politique et morale, institut Marcel-Mauss, 10, rue Monsieur-Le-Prince, 75006 Paris, France 
f School of sociology and social policy, university of Nottingham, university Park, Nottingham, NG7 2RD, Royaume-Uni 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 56
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La multiplication de réformes, au sein des administrations, mobilisant des principes et des instruments inspirés de la doctrine du New Public Management (NPM), a provoqué protestations et mobilisations collectives de la part de nombreux groupes professionnels dans de nombreux secteurs (santé, éducation, justice, travail social, recherche…). Ces phénomènes font surgir des interrogations sur le devenir des groupes professionnels inscrits dans les services publics en particulier sur la remise en cause de leur autonomie par les réformes NPM. L’opposition entre NPM et professions, pour heuristique qu’elle soit, n’épuise pas l’analyse. Faut-il penser ces changements en termes de déclin des professions, de rétrécissement des autonomies professionnelles, de mutations des modèles professionnels, de recomposition du professionnalisme, etc. ? Ces questions se situent au carrefour d’une actualité vive — en France et en Europe — et de réflexions sociologiques continues. Elles sont développées et traitées ici à partir de terrains empiriques, d’échelles d’analyse et d’expériences de recherche variées. Les contributions à ce dossier explorent ainsi les déclinaisons des tensions entre NPM et professions.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

More and more reforms in public administrations are being conducted that are based on the principles and instruments of “new public management”. They have set off protest and collective actions by several professional groups in various sectors (health, education, justice, social work, research…), whence questions about the future of professional groups in public services, in particular about their autonomy, which these reforms threaten. The opposition between this new public management and certain professional groups, is not the final explanation to draw from an analysis of this situation. Should these changes be seen as the decline of professional groups and of their autonomy, as a mutation of professional models, an overhaul of professionalism, etc.? These questions, which current events in France and Europe have raised, are a matter for ongoing sociological thought. They are approached empirically, from the field, using varied scales of analysis and research. Forms of tension between this new public management and professional groups are explored.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : New Public Management, Professions, Autonomie professionnelle, Réforme de l’État, Secteur public, Bureaucraties professionnelles, Professionnalisme

Keywords : New public management, Professional groups, Professions, Occupational autonomy, Reform of the public administration, Professional bureaucracies, Professionalism, France


Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 53 - N° 3

P. 293-348 - juillet 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Ours redaction
| Article suivant Article suivant
  • Comment décrire ce qu’on ne voit pas ? Le devoir d’hésitation des juges de proximité au travail
  • Jean-Marc Weller

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.