Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

SMS length and function: A comparative study of 13- to 18-year-old girls and boys

Longueur et fonction des SMS : étude comparative chez les filles et les garçons de 13 à 18 ans

Doi : 10.1016/j.erap.2011.07.001 

A. Goumi a , O. Volckaert-Legrier b , A. Bert-Erboul a , J. Bernicot a 

Voir les affiliations
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mercredi 31 août 2011
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Abstract

Objective

The use of SMS messaging has grown rapidly over the past decade. Up until now, most French-language studies have focused on one predominant SMS characteristic: spelling. The goal of this paper is to extend previous research topics so as to include new dependant variables such as message length and message functions.

Method

A corpus of 1131 SMSes produced in a natural environment by teenage French speakers was analysed. This group was made up of teenage girls and boys between the ages of 13 and 18 who reported frequent usage of SMS messaging over an extended period of time. Did these SMS exchanges confirm stereotypes regarding gender differences? That is, did girls produce longer messages than boys? Did girls send more messages with a relational function than with an informational function, while boys did just the opposite?

Results

The results led to a mitigation of these stereotypes. Girls did produce longer messages than boys. However, this only occurred when the girls were 15–16 years of age and had a long-standing and frequent practice of SMS usage. Regarding functions, girls’ messages more often had a relational function than an informational one, but again, only in girls who were 15–16 years of age and had been SMSing frequently for a long period of time. In boys, it took until 17–18 years of age for the same result to appear. More than a gender difference, these results emphasized a discrepancy in the developmental curves of girls and boys, girls being more precocious than boys.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

L’utilisation du SMS s’est développée très rapidement au cours de la dernière décennie. Les études déjà réalisées en langue française mettent l’accent sur l’une des caractéristiques prédominantes des SMS : l’orthographe. L’objectif de cet article est d’approfondir les questions de recherche avec d’autres variables dépendantes comme la longueur et la fonction des messages. On analyse un corpus de 1131 SMS produits en situation naturelle par des adolescents francophones de 13 à 18 ans (filles et garçons) ayant une pratique plus ou moins ancienne et fréquente de l’usage des SMS. Les stéréotypes concernant les différences filles/garçons se vérifient-ils lors de la communication par SMS ? Les filles produisent-elles une quantité de paroles plus importante que les garçons ? Envoient-elles plus de messages à fonction relationnelle qu’à fonction informationnelle alors que les garçons feraient l’inverse ? Les résultats conduisent à atténuer ces stéréotypes. Les filles produisent des messages plus longs que les garçons mais uniquement à 15–16 ans et lorsqu’elles ont une pratique ancienne et fréquente des SMS. Pour la fonction des messages, ceux des filles ont plus souvent une fonction relationnelle qu’informationnelle mais là encore, uniquement à 15–16 ans et pour une pratique ancienne et fréquente ; ce même résultat n’apparaît chez les garçons qu’à 17–18 ans. Plus qu’une différence entre filles et garçons, ces résultats mettent en évidence un décalage dans leurs courbes développementales : les filles étant plus « précoces » que les garçons.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Text messaging, Teenagers, French language, Writing, Communicative functions, Gender, Text messaging experience

Mots clés : Messages SMS, Adolescents, Langue française, Langue écrite, Fonctions communicatives, Genre, Pratique des messages SMS


Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

Déjà abonné à cette revue ?

Publicité