Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières S'abonner

ACTH (hormone adrénocorticotrope)

[90-10-0050]
Jérôme Guéchot : Docteur, biologiste des hôpitaux
hôpital Saint-Antoine, 186, rue du Faubourg Saint-Antoine, 75012 Paris  France
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Biologie médicale

Résumé

L'ACTH (hormone corticotrope hypophysaire ou adrénocorticotrophine) est une hormone peptidique sécrétée par les cellules corticotropes de l'antehypophyse. Elle exerce ses effets sur la corticosurrénale, en activant le complexe enzymatique qui convertit le cholestérol en Δ5-prégnénolone et la production des stéroïdes surrénaliens. La sécrétion d'ACTH est stimulée par la CRH hypothalamique, elle-même activée par divers stimuli nerveux centraux. Le cortisol exerce un rétrocontrôle négatif sur la sécrétion d'ACTH et de CRH.

L'ACTH est dosée dans le plasma par méthode radio-immunologique.Il existe des variations nycthémérales importantes. à 8 heures, la concentration de l'ACTH est inférieure à 11 pmol/L (50 ng/L) et à 16 heures, elle est inférieure à 5 pmol/L (23 ng/L).

L'insuffisance de sécrétion d'ACTH peut survenir en cas d'insuffisance antehypophysaire, et provoquer une insuffisance surrénalienne.

Une production trop importante d'ACTH associée à une hypersécrétion des corticostéroïdes se voit dans la maladie de Cushing (adénome hypophysaire) et des syndromes paranéoplasiques, avec production ectopique d'ACTH par une tumeur non hypophysaire.

Une production trop importante d'ACTH associée à un hypocorticisme s'observe dans l'insuffisance surrénale lente (maladie d'Addison).

Les tumeurs surrénaliennes sécrétant du cortisol induisent une diminution de l'ACTH.

Plan



© 2003  Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

Déjà abonné à ce traité ?

Publicité