Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières S'abonner

Complications vasculaires de la transplantation rénale

[43-310]  - Doi : 10.1016/S0246-0459(11)43887-9 

P. Julia   : Professeur des Universités, praticien hospitalier, J.-M. Alsac : Praticien hospitalier universitaire, J.-N. Fabiani : Professeur des Universités, praticien hospitalier, chef de service

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L'accès au texte intégral de ce chapitre nécessite l'achat du livre ou l'achat du chapitre.

pages 16
Iconographies 11
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

La transplantation rénale est aujourd'hui le traitement privilégié de l'insuffisance rénale terminale. En France comme ailleurs, la pénurie de greffon est importante et l'âge des donneurs et des receveurs est en augmentation. Il est donc essentiel que tous les reins potentiellement utilisables puissent être greffés dans les meilleures conditions. Les complications vasculaires de la greffe rénale sont rares mais redoutables. Les complications thrombotiques dominent la période périopératoire et leur pronostic est mauvais pour la survie du rein transplanté. Les complications hémorragiques sont plus rares, mais elles associent à une menace sur le greffon une mise en jeu du pronostic vital du receveur, voire du donneur dans les greffes à donneur vivant. Les complications septiques, en particulier à champignons, sont de très mauvais pronostic. La plupart de ces complications sont évitables par une technique irréprochable et une bonne connaissance des multiples situations rencontrées dans la pratique de cette transplantation. Leur traitement privilégié doit donc être préventif. Lorsqu'elles surviennent, une prise en charge extrêmement rapide est de mise et un diagnostic très précoce est essentiel. L'échodoppler est devenu l'examen de référence pour le suivi postopératoire car c'est lui qui permet la détection la plus précoce des complications thrombotiques. À distance, la sténose de l'artère rénale du greffon, malgré une baisse significative de son incidence, reste une complication redoutable dont le traitement repose aujourd'hui principalement sur les techniques endovasculaires.


Mots clés : Thrombose, Artère rénale, Veine rénale, Sténose, Transplantation rénale


Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Article précédent Article précédent
  • Technique des prélèvements multiorganes et de vaisseaux
  • P. Compagnon, L. Sulpice, A. Cardon, P. de Wailly, M. Lakehal, T. Thiebot, V. Bouygues, C. Pery, G. Karam, H. Corbineau, K. Boudjema
| Article suivant Article suivant
  • Reconstruction vasculaire et transplantation hépatique
  • O. Scatton, A. Sepulveda, P.-P. Massault, H. Gouya, O. Soubrane

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Publicité