Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Schistosoma haematobium, agent de la bilharziose urogénitale - 16/05/07

[90-40-0170]
Claude Guiguen : Professeur des Universités, praticien hospitalier.
Laure Preney : Assistante hospitalo-universitaire
 
Laboratoire de parasitologie et zoologie appliquée, faculté de médecine, avenue du Professeur Léon Bernard, 35043 Rennes cedex France

Article en cours de réactualisation

Résumé

Les Schistosoma haematobium, agents de la bilharziose urogénitale, sont des trématodes à sexes séparés. Ils vivent à l'état adulte dans le système veineux périvésical. Ils évoluent au stade larvaire chez un mollusque d'eau douce du genre Bulinus. Les manifestations urogénitales de la période d'état semblent souvent inaugurales. Elles s'expliquent par la ponte de nombreux oeufs dans la paroi de la vessie, de l'uretère et dans les organes génitaux. Le diagnostic est évoqué chez un sujet séjournant ou ayant séjourné en zone d'endémie, présentant une hyperéosinophilie et une hématurie et/ou des troubles génito-urinaires. Le diagnostic est assuré par la mise en évidence des oeufs caractéristiques dans les urines, ou sur une biopsie rectale ou vésicale. Il est possible de retrouver des oeufs dans de nombreux autres prélèvements biopsiques : foie, lésions vaginales, col utérin, pièces opératoires... La position de l'éperon n'est pas toujours visible sur les coupes histologiques. Les colorations par le Ziehl permettent de différencier les espèces. La sérologie permet de poser le diagnostic en dehors des périodes d'émission des oeufs. Elle est également utilisée pour le suivi post-thérapeutique. L'examen radiologique est d'un très grand intérêt pour préciser le degré d'atteinte de l'appareil urogénital. Le praziquantel associé ou non à un traitement chirurgical est le médicament de choix. Les contrôles post-thérapeutiques associant examen parasitologique des urines, numération formule sanguine et sérologie ne devront jamais être trop précoces, minimum 6 à 8 semaines, temps de traversée des tissus par les oeufs.

Plan



© 2003  Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Schistosoma japonicum, agent de la bilharziose
  • Thai Kien
| Article suivant Article suivant
  • Schistosoma intercalatum/Schistosoma guineensis
  • P. Bourée

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.