Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Tumeurs des glandes salivaires - 18/06/07

[20-628-B-10]  - Doi : 10.1016/S0246-0351(07)46829-5 
P. Bonfils
Service d'ORL et de chirurgie cervicofaciale, Université René-Descartes, Faculté de Médecine Paris V, Hôpital Européen Georges Pompidou, 20, rue Leblanc, 75015 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Cet article est gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier et pour tester vos connaisances!

Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Oto-rhino-laryngologie

Résumé

Les tumeurs des glandes salivaires sont essentiellement localisées dans la glande parotide (80 % des tumeurs) et la glande submandibulaire (10 à 15 %) tandis que la glande sublinguale et les glandes salivaires accessoires sont rarement touchées (5 à 10 %). Environ 80 % des tumeurs de la glande parotide et 50 % des tumeurs de la glande submandibulaire sont bénignes. Enfin, plus de 95 % des tumeurs des glandes salivaires surviennent chez l'adulte, les formes rares de l'enfant sont dominées par les tumeurs vasculaires. Il existe une grande diversité des formes anatomopathologiques puisque neuf formes d'adénomes (dominées par l'adénome pléomorphe et la tumeur de Warthin) et 18 formes de carcinomes (dominées par les carcinomes à cellule acineuse, mucoépidermoïde et adénoïde kystique) sont décrits à côté des tumeurs non épithéliales, des lymphomes et des tumeurs secondaires. Les présentations cliniques sont variées en fonction du type de tumeur et de sa localisation glandulaire. Les examens complémentaires sont dominés par l'imagerie par résonance magnétique et la cytoponction à l'aiguille fine. Le traitement des tumeurs bénignes repose sur la chirurgie. Le type de chirurgie envisagé pour les localisations parotidiennes est discuté dans la littérature entre des gestes d'exérèse large (parotidectomie totale conservatrice du nerf facial) et des gestes limités (dissection extracapsulaire). Le traitement des tumeurs malignes repose sur la chirurgie et la radiothérapie dont les indications sont discutées en fonction du stade de la tumeur.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Glande parotide, Glande submandibulaire, Adénome pléomorphe, Tumeur de Warthin, Carcinome à cellule acineuse, Carcinome mucoépidermoïde, Carcinome adénoïde kystique, Parotidectomie, Radiothérapie

Plan


© 2007  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.