Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les derniers Homo heidelbergensis et leurs descendants les néandertaliens : datation des sites d’Orgnac 3, du Lazaret et de Zafarraya - 24/09/11

Doi : 10.1016/j.crpv.2011.06.002 
Véronique Michel a, b, , Guanjun Shen c, Chuan-Chou Shen d, Michel Fornari b, Chrystèle Vérati b, Sylvain Gallet b, Doriane Sabatier e
a Université Nice Sophia-Antipolis, campus Saint-Jean-d’Angély, SJA3 - CEPAM- UMR 6130 CNRS, 24, avenue des Diables-Bleus, 06357 Nice cedex 4, France 
b Géoazur, CNRS UMR6526, UNS, Parc-Valrose, 06108 Nice, France 
c College of Geographical Sciences, Nanjing Normal University, Nanjing 210046, Chine 
d High-precision Mass Spectrometry and Environment Change Laboratory (HISPEC), Department of Geoscience, National Taiwan University, Taipei, Taïwan 
e Cerege, UMR 6635 CNRS, université Aix-Marseille, Europôle-de-l’Arbois, BP 80, 13545 Aix-en-Provence cedex 4, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 11
Iconographies 7
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les résultats de datation multiméthodes de trois sites archéologiques sont présentés : ceux d’Orgnac 3 (Ardèche, France), de la grotte du Lazaret (Alpes-Maritimes, France) et de la grotte de Zafarraya (Andalousie, Espagne). Les sites ont été datés par les méthodes 40Ar/39Ar, U-Th et/ou 14C. À Orgnac 3 où on trouve Homo heidelbergensis et l’apparition du débitage levallois, les deux spéléothèmes du niveau 5b–6–7 ont été datés par U-Th (U-series) par MC-ICPMS (Multi Collector-Inductively Coupled Plasma Mass Spectrometry). Compte tenu des erreurs à 2σ, les âges sont compris entre 319 et 255ka (MIS8-9). Le niveau volcanique supérieur 2 a fait l’objet d’une datation préliminaire par la méthode 40Ar/39Ar ; la moyenne pondérée sur 12 déterminations est de 308,2±6,8 ka (2σ). La datation ESR/U-Th combinée des dents de cerf du Lazaret situe les niveaux acheuléens et pré-moustériens entre 190 et 120 ka (MIS 6). Les dates sont en accord avec les datations U-Th par TIMS, obtenues sur la tranchée TRA située au-dessus, comprises entre 108 et 44ka (MIS 5, 4, 3). À Zafarraya, des analyses de charbons de bois par la méthode 14C, ainsi que la datation ESR/U-Th combinée sur émail dentaire de Capra et d’Equus permettent de situer les niveaux moustériens où des restes de néandertaliens ont été découverts, entre 42 et 34ka (MIS 3).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

This article presents the dating results recently obtained on three archaeological sites in Europe. At Orgnac 3 (Ardèche, France) from where the last Homo heidelbergensis fossils are associated with the first evidence of levallois technique, two speleothem formations from the 5b–6–7th layers were U-Th dated with MC-ICPMS, giving an age range of 319–255ka (2σ) (MIS 8–9), while the volcanic ash-bearing second layer was dated by 40Ar/39Ar, obtaining a preliminary date of 308.2±6.8ka (2σ). The combined ESR/U-Th dating of red deer enamel teeth from Lazaret cave (Alpes-Maritimes, France) attributed ages of 120–190ka to the Acheulean and pre-Mousterian layers (MIS 6), which is in agreement with previous TIMS U-Th dates between 108 and 44ka on calcite samples from the overlying TRA trench (MIS 5, 4, 3). At Zafarraya (Andalousie, Espagne), a number of 14C measurements on charcoal samples as well as combined ESR/U-Th dates on Capra and Equus dental enamels assigned the Mousterian artefacts and neandertalian fossils-bearing deposits an age interval between 42 and 34ka (MIS 3).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Datation radiométrique, Homo heidelbergensis, Néandertal, Acheuléen, Moustérien

Keywords : Radiometric dating, Homo heidelbergensis, Neandertal, Acheulian, Mousterian


Plan


© 2011  Académie des sciences. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 10 - N° 7

P. 577-587 - octobre 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • A new species of Anchitherium (Equidae: Anchitheriinae) from the Middle Miocene of Abocador de Can Mata (Vallès-Penedès Basin, NE Iberian Peninsula)
  • Cheyenn Rotgers, David M. Alba, Josep M. Robles, Isaac Casanovas-Vilar, Jordi Galindo, Juan V. Bertó, Salvador Moyà-Solà
| Article suivant Article suivant
  • Sur un occipital néandertalien des Pradelles (Marillac-le-Franc, Charente) : étude morphométrique préliminaire
  • Célimène Mussini, Alan Mann, Maria Dolores Garralda, Bruno Maureille

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.