Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Traitement et suivi des phases secondaire et tertiaire de la borréliose de Lyme

Doi : 10.1016/j.medmal.2006.01.030 

M. Mohseni Zadeh

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L'accès au texte intégral de ce chapitre nécessite l'achat du livre ou l'achat du chapitre.

pages 13
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L'objet de cette revue a été d'analyser la littérature afin d'évaluer la prise en charge thérapeutique et le suivi des borrélioses de Lyme aux phases secondaire et tertiaire. La bibliographie a été réalisée à partir de la banque de données automatisées Medline. Elle comprend les revues de synthèse, les recommandations de sociétés savantes, les essais cliniques comparatifs randomisés quand ils existent ou à défaut les essais ouverts. Les principales molécules utilisées étaient l'amoxicilline, la doxycycline, la pénicilline G et la ceftriaxone. La voie orale était privilégiée dans les arthrites de Lyme et la voie parentérale dans les neuroborrélioses. Les durées habituelles de traitement étaient de 14 à 30 jours. L'intérêt d'une antibiothérapie prolongée, préconisée par certains auteurs dans les «post-Lyme syndromes», n'a pas été confirmé lors de plusieurs études randomisées contre placebo. Les modalités de suivi clinique et biologique ont été analysées à la recherche de paramètres pronostiques permettant de distinguer une infection active à Borrelia burgdorferi, de séquelles d'infection.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

The aim of this review was to analyze the current strategies of treatment and follow-up of disseminated and late Lyme borreliosis. A comprehensive search was performed using the Medline database. Only relevant reviews, expert guidelines and randomized controlled clinical trials were selected and, if necessary, open trials. Major drugs used in these studies were amoxicillin, doxycycline, penicillin G, and ceftriaxone. Oral administration of antibiotics was preferred in Lyme arthritis whereas parenteral drugs were mostly used in neuroborreliosis. The treatment duration usually ranged from 14 to 30 days. Prolonged antibiotic courses recommended by some authors in post-Lyme syndromes were not validated by several randomized placebo controlled studies. Follow up patterns were analyzed in order to determine possible prognosis parameters allowing to distinguih active Borrelia burgdorferi infection from a sequel of infection.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Borréliose de Lyme secondaire et tertiaire, Arthrite de Lyme, Neuroborréliose

Keywords : Late Lyme disease, Lyme arthritis, Neuroborreliosis


Plan


© 2007  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Vol 37 - N° 7-8

P. 368-380 - juillet-août 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Données fondamentales à la base des mesures préventives
  • B. Degeilh
| Article suivant Article suivant
  • Maladie de Lyme : bases fondamentales à l'origine des mesures préventives, mesures de prévention primaire et secondaire
  • N. Guy

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Publicité