Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières Acheter le livre Acheter au chapitre

Le rôle de l’Infirmier(e) organisateur de l’accueil aux urgences - 30/09/11

Doi : 10.1016/B978-2-294-05637-6.50212-9 

Dans les années 1980, les institutions hospitalières ont affiché la volonté d’améliorer la gestion des flux dans les services d’urgences. On assiste alors à la mise en place du poste d’« infirmière d’accueil et d’orientation »1. .

Dans les années qui suivront, cette fonction est rebaptisée Infirmière organisatrice de l’accueil (IOA), intitulé représentatif d’une volonté d’améliorer l’accueil des patients.

En 2004, la SFMU rédige une fiche descriptive du poste en précisant la mission et qui sert désormais de référence dans les établissements.

Définition de l’accueil aux urgences

L’accueil est le premier soin. L’infirmière, par son attitude respectueuse, chaleureuse et empathique, crée un climat de confiance et de sécurité dès le premier contact. De la qualité de l’accueil dépend le bon déroulement de la suite des soins.

Mission générale de l’IOA

L’infirmière organisatrice de l’accueil a pour mission d’accueillir tout patient et ses accompagnants se présentant aux urgences, d’identifier le motif de consultation, d’évaluer l’état clinique et d’orienter dans le secteur approprié en fonction du degré de gravité.

Missions permanentes

Assurer un accueil adapté (recueil du motif de consultation, histoire de la maladie, antécédents…).
Assurer la réalisation des premiers soins (constantes : pouls, PA, saturation en O2, fréquence respiratoire, glycémie capillaire, peak-flow, évaluation de la douleur, ECG, gestes de première urgence…).
Assurer une orientation dans les différents secteurs adaptée au motif de consultation selon l’échelle de tri.
Orienter vers le bureau des admissions afin de procéder à l’enregistrement administratif en fonction de l’état de santé du patient.
Informer le patient et les accompagnants du déroulement de la prise en charge.
Renseigner les familles en attente.

Missions ponctuelles ou spécifiques (liste non exhaustive)

Encadrement des étudiants infirmiers et nouveaux personnels.

Une règle incontournable : l’IOA ne peut renvoyer un patient sans avis médical.

Le tri et la décision du lieu de soins adapté aux besoins du patient

Les objectifs du tri des patients à leur arrivée effectués par l’IOA sont les suivants :

analyser de façon rapide le motif de recours aux urgences ;
évaluer les besoins en soins et leur priorisation ;
faciliter la gestion des flux ;
optimiser les délais de prise en charge.

Première étape : identification (recueil de données)

Lister les motifs d’arrivée, les symptômes, les circonstances de survenue, les antécédents pertinents, les traitements spécifiques en cours…

Deuxième étape : classement des urgences par indice de gravité


Délai 0Urgence vitale ou absolueCode 1Délai < 20 minutesUrgence immédiateCode 2Délai < 1 heureUrgence vraieCode 3Délai variable selon le fluxUrgence ressentie ou urgence relevant d’une consultationCode 4

Délai 0 Urgence vitale ou absolue Code 1 
Délai < 20 minutes Urgence immédiate Code 2 
Délai < 1 heure Urgence vraie Code 3 
Délai variable selon le flux Urgence ressentie ou urgence relevant d’une consultation Code 4 

Des échelles de tri existent et peuvent aider à la décision: voir par exemple les fiches 193 et 194 partie IV : Échelle canadienne de tri de gravité aux urgences (ETG) et Classification infirmière de médecine d’urgence (CIMU).

Troisième étape : décision du lieu de soins

C’est l’orientation vers la Salle d’accueil des urgences vitales (SAUV), le secteur médecine, chirurgie ou pédiatrie. L’orientation à l’extérieur du Service d’urgence relève d’un protocole ou d’une validation par le médecin référent d’accueil.

Quatrième étape : transmission des données

L’IOA doit transmettre une synthèse de tous les éléments recueillis sur le dossier patient en y précisant les éléments significatifs, la décision du lieu de soin adapté.

Architecture et conditions d’exercice

Une bonne structure architecturale relative au tri doit :

permettre l’arrivée systématique des patients au pôle d’accueil de l’IOA ;
garantir la qualité des soins ;
assurer la sécurité du patient, du personnel soignant et administratif ;
être accessible à tous les patients et leurs accompagnants ;
permettre la confidentialité et l’intimité.

Au centre de cette articulation cohérente entre les différents secteurs du service d’urgences, l’IOA doit se tenir dans la zone d’accueil et de tri. Tous les patients arrivants sont dirigés vers elle. Elle se doit d’accueillir, évaluer, hiérarchiser, décider du lieu de soins adaptés aux besoins du patient, surveiller et informer. Pour cela, l’outil informatique de gestion du service des urgences est une aide appréciable.



© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Introduction
  • Claire Jullien, Gaétane Henry
| Article suivant Article suivant
  • Liste des abréviations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L'accès au texte intégral de ce chapitre nécessite l'achat du livre ou l'achat du chapitre.

Déjà abonné à ce produit ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.