Médecine

Paramédical

Autres domaines


Accouchement du siège par voie vaginale : évolution de l'acceptabilité par les obstétriciens et les patientes - 28/09/07

Breech presentation and vaginal delivery: evolution of acceptability by obstetricians and patients

Doi : 10.1016/j.gyobfe.2007.07.003 
E. Lagrange a, M. Ab der Halden a, S. Ughetto b, C. Boda a, M. Accoceberry a, C. Neyrat a, C. Houlle a, F. Vendittelli a, H. Laurichesse-Delmas a, c, B. Jacquetin a, D. Lémery a, c, D. Gallot a, , c
a Pôle gynécologie-obstétrique-reproduction humaine, CHU de Clermont-Ferrand, Hôtel-Dieu, boulevard Léon-Malfreyt, 63003 Clermont-Ferrand, France 
b Département d'information médicale, CHU de Clermont-Ferrand, 63003 Clermont-Ferrand, France 
c JE2447 ARDEMO, faculté de médecine, université d'Auvergne, place Henri-Dunant, 63000 Clermont-Ferrand, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

Décrire l'influence respective de l'équipe obstétricale et de la patiente sur le choix de la voie d'accouchement en cas de présentation du siège à terme.

Patientes et méthodes

Cette étude rétrospective a inclus toutes les patientes ayant accouché à terme d'un foetus unique en présentation du siège entre janvier 1998 et décembre 2004 dans une maternité de niveau 3. Toutes avaient fait l'objet d'une évaluation préalable par un score regroupant cinq critères: âge maternel, parité, antécédents obstétricaux, radiopelvimétrie et confrontation céphalopelvienne. L'obstétricien était libre de suivre ou non les indications proposées par le score et devait recueillir le consentement de la patiente après information. Nous avons recueilli le mode d'accouchement et différents paramètres néonatals.

Résultats

Parmi les 200 cas recensés, le taux de césarienne s'est significativement élevé au fil du temps (de 52% en 1998 à 80% en 2004 [p=0,002]) alors que l'état néonatal et la proportion de scores favorables n'étaient pas statistiquement différents. Cette augmentation du recours à la césarienne est surtout induite par le refus croissant de la voie vaginale par la patiente (p=0,001) tandis que la tendance au refus par l'équipe obstétricale n'est pas significative (p=0,3).

Discussion et conclusion

L'augmentation du recours à la césarienne en cas de présentation du siège dans une équipe disposant d'une évaluation systématique préalable repose surtout sur le refus de la patiente de la voie vaginale. Ce changement de pratique ne s'accompagne pas d'une amélioration de l'état néonatal.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objective

To investigate the influence of obstetrician and patient respectively on mode of delivery in case of breech presentation at term.

Patients and methods

This retrospective study included all women with a singleton pregnancy in a breech presentation delivered at term in a tertiary care maternity unit from January 1998 to December 2004. Mode of delivery was suggested by a score based on maternal age, parity, obstetrical past history, radiopelvimetry and cephalopelvic confrontation. The obstetrician was free to follow or not the score indication and patient's informed consent was required concerning the mode of delivery. Our main outcome measurements were mode of delivery and neonatal parameters.

Results

Two hundred cases were identified. Elective cesarean section increased progressively (from 52% in 1998 to 80% in 2004 [P=0,002]). Neonatal status and proportion of score in favour of vaginal birth remained stable during the study period. The rise in cesarean section rate was mainly due to patient's request (P=0,001) whereas the trend of obstetrician in favour of cesarean did not reach significance (P=0,3).

Discussion and conclusion

The rise of elective cesarean section for term breech delivery in a maternity unit using a predefinite score is mainly induced by patient's request. This evolution has no effect on neonatal status.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Accouchement du siège, Score de siège, Voie d'accouchement, Consentement de la patiente

Keywords : Breech delivery, Breech score, Mode of delivery, Patient's consent


Plan


© 2007  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° 9

P. 757-763 - septembre 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Information en obstétrique : du conte de fées au jeu de dupes, où se situent notre pratique quotidienne et son évaluation ?
  • F. Pierre
| Article suivant Article suivant
  • Histoire cytologique des cancers du col utérin diagnostiqués en France en 2006
  • J.-C. Boulanger, R. Fauvet, S. Urrutiaguer, Y. Drean, H. Sevestre, O. Ganry, C. Bergeron, J. Gondry

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.