Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Effets sur l'appareil respiratoire de la pollution atmosphérique - 02/10/07

[6-019-A-38]  - Doi : 10.1016/S1155-195X(07)47949-X 
T. Chinet  : Professeur
Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, Centre hospitalier Ambroise Paré, 9, avenue Charles-de-Gaulle, 92104 Boulogne cedex, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 10
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

La pollution atmosphérique est composée d'un mélange complexe d'éléments gazeux, liquides et solides. On distingue les polluants primaires, comme les oxydes d'azote, le dioxyde de soufre et des particules, émis directement dans l'atmosphère par les principales sources de pollution que constituent le trafic routier et les industries, et les polluants secondaires, comme l'ozone et des particules, qui résultent de la transformation physicochimique des polluants primaires. De nombreux travaux expérimentaux et épidémiologiques démontrent que plusieurs polluants, particulièrement l'ozone et les particules, sont directement responsables d'effets délétères sur la santé respiratoire à la fois lors des pics de pollution et en cas d'exposition chronique. L'exposition chronique aux particules notamment est associée à une augmentation de la mortalité totale, de la mortalité par maladie cardiorespiratoire, de l'incidence des cancers bronchiques, et aussi à une réduction de la croissance pulmonaire chez l'enfant. Des travaux expérimentaux ont apporté des informations sur les mécanismes biologiques des effets délétères des agents polluants : ces mécanismes font en général intervenir stress oxydant et inflammation. Même si le risque est relativement faible aux niveaux de pollution couramment rencontrés dans nos villes, il n'en reste pas moins qu'il concerne l'ensemble de la population pendant de nombreuses années. Il est important de souligner que les programmes d'amélioration de la qualité de l'air s'accompagnent en général d'une amélioration des indicateurs sanitaires.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Pollution, Voies aériennes, Poumon, Asthme, BPCO

Plan


© 2007  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Tuberculose à bacilles résistants
  • P. Fraisse
| Article suivant Article suivant
  • Consommation de tabac et maladies respiratoires
  • N. Wirth, I. Berlin, Y. Martinet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.