Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Type 1 diabetes control and pregnancy outcomes in women treated with continuous subcutaneous insulin infusion (CSII) or with insulin glargine and multiple daily injections of rapid-acting insulin analogues (glargine–MDI)

Contrôle du diabète et évolution de la grossesse chez des diabétiques de type 1 traitées par perfusion sous-cutanée continue d’insuline (CSII) ou par injections multiples d’un analogue rapide de l’insuline et d’insuline glargine

Doi : 10.1016/j.diabet.2011.02.002 

D. Bruttomesso a k  , M. Bonomo b, S. Costa a, M. Dal Pos a, G. Di Cianni c, F. Pellicano d, E. Vitacolonna e, A.R. Dodesini f, L. Tonutti g, A. Lapolla h, A. Di Benedetto i, E. Torlone j

the IGCSIIP (Italian Group for Continuous Subcutaneous Insulin Infusion in Pregnancy)

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Aim

The best way to treat pregnant patients who have type 1 diabetes is still unclear. For this reason, the present study compared metabolic control and maternal–fetal outcomes in patients treated with continuous subcutaneous infusions of rapid-acting insulin analogues (CSII) or with insulin glargine and multiple daily injections of rapid-acting insulin analogues (glargine–MDI).

Methods

This retrospective multicentre study involved 144 women with type 1 diabetes, 100 of whom were using CSII and 44 glargine–MDI. Outcomes analyzed were metabolic control, diabetes complications, pregnancy outcome, perinatal morbidity and mortality, and fetal malformations.

Results

The two groups were comparable for age, prepregnancy BMI, primiparous rate and diabetes complications, although patients using CSII had longer duration of diabetes (P=0.03) and higher White classifications (P=0.04). In both groups, metabolic control improved during pregnancy, but good control was reached earlier among patients using CSII. At parturition, patients using CSII had lower HbA1c (6.2±0.7% vs 6.5±0.8%; P=0.02) and required less insulin (P<0.01). Weight gain was similar in both groups, and maternal–fetal outcomes did not differ.

Conclusion

In pregnant patients with type 1 diabetes, MDI and CSII are equivalent in terms of metabolic control and fetal–maternal outcomes, although patients using CSII achieved good control earlier and with less insulin.

Résumé

Objectif

Comparer le contrôle glycémique et le pronostic fœtomaternel chez des diabétiques de type 1, traitées par administration sous-cutanée continue d’insuline (CSII) ou par injections multiples d’un analogue rapide de l’insuline et insuline glargine (Glargine-MDI).

Méthodes

Étude rétrospective, multicentrique menée chez 144 femmes diabétiques de type 1, 100 traitées par CSII et 44 par glargine-MDI. Les paramètres analysés étaient le contrôle métabolique, les complications du diabète, l’évolution de la grossesse, la morbidité, la mortalité et les malformations fœtales.

Résultats

Les deux groupes étaient semblables pour ce qui concerne âge, BMI pré grossesse, nombre de primipares et complications du diabète, mais les patients sous CSII avaient une ancienneté du diabète plus importante (P=0,03), et une classe de White plus élevée (P=0,04). Pour chaque groupe, l’équilibre glycémique s’est amélioré pendant la grossesse, mais un contrôle satisfaisant a été obtenu plus rapidement chez les patientes sous CSII. Au moment de l’accouchement, les patientes sous CSII avaient des taux de HbA1c inférieurs (6,2±0,7 vs 6,5±0,8 % ; P=0,02), ainsi que des besoins insuliniques plus faibles. La prise de poids était identique dans les deux groupes. Les données fœtomaternelles étaient identiques dans les deux groupes indépendamment du type de traitement.

Conclusion

Chez les femmes enceintes diabétiques de type 1, la glargine-MDI et la CSII sont équivalentes pour le contrôle métabolique et mère-fœtus, mais les patientes sous CSII obtiennent un contrôle satisfaisant plus précocement, avec de plus faibles doses d’insuline.


Keywords : Type 1 diabetes, Pregnancy, Continuous subcutaneous insulin infusion, Multiple daily injections, Glargine

Mots clés : Diabète de type 1, Grossesse, Infusion sous-cutanée continue d’insuline, Injections multiples d’insuline, Glargine


Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Vol 37 - N° 5

P. 426-431 - novembre 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Universal two-step screening strategy for gestational diabetes has weak relevance in French Mediterranean women: Should we simplify the screening strategy for gestational diabetes in France?
  • N. Chevalier, P. Fénichel, V. Giaume, S. Loizeau, A. Bongain, G. Daideri, F. Brucker-Davis, S. Hiéronimus
| Article suivant Article suivant
  • Functional glucokinase regulator gene variants have inverse effects on triglyceride and glucose levels, and decrease the risk of obesity in children
  • K. Horvatovich, S. Bokor, N. Polgar, P. Kisfali, F. Hadarits, L. Jaromi, V. Csongei, J. Repasy, D. Molnar, B. Melegh

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

Déjà abonné à cette revue ?

Publicité