Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Hypertension artérielle maligne - 22/11/07

[11-301-K-20]  - Doi : 10.1016/S1166-4568(07)45120-8 
L. Zafrani, A. Kanfer
Hôpital de jour de médecine, Hôpital Tenon, 4, rue de la Chine, 75020 Paris, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 2

Résumé

L'hypertension (HTA) maligne (HTAM) est définie par l'installation rapide de valeurs élevées de pression artérielle (> 180/100 mmHg, souvent > 200/120) et d'atteintes viscérales diversement associées : troubles visuels par rétinopathie, constante, comportant hémorragies, exsudats et oedème papillaire ; atteinte neurocérébrale, encéphalopathie hypertensive diffuse, ou accident vasculaire cérébral, à distinguer par les techniques d'imagerie ; insuffisance ventriculaire gauche, angor ; insuffisance rénale par néphroangiosclérose maligne et microangiopathie thrombotique avec anémie hémolytique intravasculaire. Le plus souvent l'HTAM complique l'évolution d'une HTA essentielle méconnue ou insuffisamment traitée ; chez environ un tiers des patients elle est consécutive à une sténose artérielle rénale uni- ou bilatérale. L'activation extrême du système rénine-angiotensine est présente dans la majorité des cas avec hyperaldostéronisme et hypokaliémie. Les patients sont hospitalisés d'urgence en secteur de soins intensifs. Le traitement antihypertenseur est mis en route par voie intraveineuse sous contrôle automatique permanent. L'abaissement de la pression artérielle doit être progressif, notamment en cas d'accident vasculaire cérébral. Ultérieurement le traitement antihypertenseur oral a pour objectifs la normalisation de la pression artérielle, la prévention des accidents cérébraux et cardiovasculaires et l'amélioration de la fonction rénale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Hypertension artérielle maligne, Atteintes viscérales, Traitement antihypertenseur

Plan


© 2007  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Hypertension artérielle et sport
  • L. Uzan, J.-F. Toussaint
| Article suivant Article suivant
  • Hypertension artérielle et troubles du rythme
  • L. Champ-Rigot, J. Alexandre, P. Milliez

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.