Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Résultats de l’utilisation d’un antiplaquettaire ou d’une anti-coagulation chez les patients subissant une endartériectomie carotidienne

Doi : 10.1016/j.acvfr.2011.09.004 

Andrew Rosenbaum, Adnan Z. Rizvi  , Peter B. Alden, Alexandre S. Tretinyak, John N. Graber, Jo Anne Goldman, Timothy M. Sullivan

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L'accès au texte intégral de ce chapitre nécessite l'achat du livre ou l'achat du chapitre.

pages 8
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

Introduction

Le nombre de de patients subissant des procédures vasculaires à qui sont prescrits du clopidogrel ou de la warfarine comme options thérapeutique continue d’augmenter. Notre but était d’analyser les résultats de l’utilisation d’un antiplaquettaire ou d’une anti-coagulation chez les patients subissant une endartériectomie carotidienne (CEA).

Méthodes

Une étude rétrospective de 260 patients consécutifs subissant une CEA. Les données démographiques, les détails opératoires, l’utilisation périopératoire d’aspirine (ASA), de clopidogrel, ou de warfarine, et les résultats précoces et tardifs ont été collectés. Les critères d’évaluation incluaient le taux de morbidité et/ou mortalité postopératoires et les complications hémorragiques.

Résultats

L’étude incluait 152 hommes et 108 femmes (âge moyen = 69,3 ans), avec un suivi moyen de 406 jours. En tout, 46% des endartériectomies étaient réalisées pour une lésion symptomatique. La technique d’endartériectomie de l’éversion a été appliquée chez 126 patients (48,5%), la pose d’un patch de Dacron dans 112 cas (43,1%), et d’un patch péricardique bovin dans 14 cas (5,4%). Parmi les patients, 171 prenaient de l’ASA, 50 prenaient du clopidogrel ± de l’ASA, et 10 prenaient de la warfarine (INR moyen = 1,62 ; extrêmes, 1,2-2,1) ; les 29 autres n’étaient sous aucune thérapie antiplaquettaire. Tous les patients qui étaient sous warfarine ont subi une endartériectomie par éversion. De façon générale, il y a eu 19 (7,3%) complications (12 majeures et 7 mineures). Le taux d’accident vasculaire cérébral (AVC) à 30 jours et le taux de mortalité et AVC étaient de 0,7% et 1,1%, respectivement. Les patients prenant du clopidogrel ont développé davantage d’hématomes cervicaux (16% contre 1,7%, p = 0,0004) comparés aux patients qui étaient sous ASA seule. Chez les patients prenant du clopidogrel, la réparation par patch de Dacron a eu comme conséquence davantage d’hématomes que l’éversion (35% contre 4,2%, p = 0,012). Il n’y avait aucune différence des techniques d’endartériectomie sur l’incidence d’hématome cervical chez les patients qui étaient sous ASA seule. Les patients prenant de la warfarine n’ont eu aucune complication périopératoire et n’ont développé aucun hématome cervical.

Conclusions

Dans cette étude, l’utilisation du clopidogrel au cours de la CEA avait comme conséquence un risque significatif de développer un hématome cervical, en particulier en cas de patch en Dacron. Le risque d’hématome cervical chez les patients sous clopidogrel était bien moindre lorsqu’une endartériectomie par éversion était réalisée.

Plan


© 2011  Annals of Vascular Surgery Inc.. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Vol 25 - N° 1

P. 27-34 - janvier 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le succès du traitement endovasculaire dans toutes classes de lésions fémoro-poplitées du TransAtlantic Society Consensus
  • Daniel K. Han, Tejas R. Shah, Sharif H. Ellozy, Ageliki G. Vouyouka, Michael L. Marin, Peter L. Faries
| Article suivant Article suivant
  • Une étude randomisée contrôlée contre placebo sur les effets des statines préopératoires sur les métalloprotéinases matricielles et les inhibiteurs tissulaires des métalloprotéinases matricielles dans les zones de faible et forte tension pariétale chez les patients ayant une chirurgie ouverte élective pour anévrysme de l’aorte abdominale
  • MNA. Abdul Rahman, Junaid Alam Khan, Fayyaz Ali Khan Mazari, Katherine Mockford, Peter Thomas McCollum, Ian Clifford Chetter

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Publicité