Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Une étude randomisée contrôlée contre placebo sur les effets des statines préopératoires sur les métalloprotéinases matricielles et les inhibiteurs tissulaires des métalloprotéinases matricielles dans les zones de faible et forte tension pariétale chez les patients ayant une chirurgie ouverte élective pour anévrysme de l’aorte abdominale

Doi : 10.1016/j.acvfr.2011.09.003 

MNA. Abdul Rahman, Junaid Alam Khan  , Fayyaz Ali Khan Mazari, Katherine Mockford, Peter Thomas McCollum, Ian Clifford Chetter

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L'accès au texte intégral de ce chapitre nécessite l'achat du livre ou l'achat du chapitre.

pages 8
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

Introduction

Une étude randomisée contrôlée en double aveugle était réalisée afin d’étudier les effets des statines sur les métalloprotéinases matricielles (matrix metalloproteinases, MMPs) et les inhibiteurs tissulaires des métalloprotéinases matricielle (tissue inhibitors of matrix metalloproteinases, TIMPs) dans les zones de faibles et fortes tensions pariétales des anévrysmes de l’aorte abdominale (AAA).

Méthodes

40 patients qui avaient une chirurgie conventionnelle élective pour AAA étaient randomisés pour recevoir 80 mg d’atorvastatine (n = 20) ou un placebo (n = 20) au cours des 4 semaines précédant l’intervention. Une analyse par éléments finis était utilisée pour déterminer la distribution de la tension pariétale au sein de l’AAA. Des échantillons de paroi étaient prélevés lors de l’intervention au niveau des zones de faibles et fortes tensions pariétales, congelés, et conservés à −80°C en vue d’analyser les MMP-2, -8, et -9 et les TIMP-1 et -2. L’analyse statistique était réalisée avec le logiciel SPSS 16.0 (SPSS Inc, Chicago, Illinois, E-U).

Résultats

Les deux groupes étaient comparables (p > 0,05) concernant l’âge, le sexe, les comorbidités, et les durées d’hospitalisation. Il n’existait pas de différence statistique entre les niveaux de MMPs et de TIMPs entre les deux groupes ni entre les zones de faibles et fortes tensions pariétales.

Conclusion

Un court traitement par statines n’est pas associé à une réduction des taux de MMP 2, 8, et 9 et de TIMP-1 et -2 dans les zones de faibles et fortes tensions pariétales chez les patients porteurs d’AAA.

Plan


© 2011  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Vol 25 - N° 1

P. 35-42 - janvier 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Résultats de l’utilisation d’un antiplaquettaire ou d’une anti-coagulation chez les patients subissant une endartériectomie carotidienne
  • Andrew Rosenbaum, Adnan Z. Rizvi, Peter B. Alden, Alexandre S. Tretinyak, John N. Graber, Jo Anne Goldman, Timothy M. Sullivan
| Article suivant Article suivant
  • Thrombectomie cave et suture directe après néphrectomie élargie pour cancer du rein : expérience monocentrique
  • Brian T. Helfand, Norm D. Smith, James M. Kozlowski, Mark K. Eskandari

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Publicité