Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Rupture cave sous-rénale isolée secondaire à une contusion minime

Doi : 10.1016/j.acvfr.2011.07.008 

Justin Hurie 1  , Peter Ehrlich 2, Valerie Castle 3, Jonathan L. Eliason 1

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L'accès au texte intégral de ce chapitre nécessite l'achat du livre ou l'achat du chapitre.

pages 1
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

Les plaies de la veine cave inférieure (IVC) sont trèssouvent mortelles et sont habituellement associés aux plaies par balle. Les contusions de l’IVC sont rares et habituellement situées dans l’espace rétro-hépatique. Nous présentons le cas d’une rupture cave sous rénale chez un enfant de 9 ans résultant d’une contusion minime. La tomodensitométrie montrait un gros hématome rétropéritonéal dû à la rupture de l’IVC et un thrombus proximal juste au-dessous des veines rénales. Le patient avait une chute de l’hématocrite et une sensibilité abdominale conduisant à l’intervention. Avant la laparotomie, des dispositifs bilatéraux d’occlusion par ballon étaient placés dans les deux veines fémorales. Le patient avait une rupture totale de son IVC juste au-dessus de l’origine des veines iliaques. Les deux-tiers antérieurs de l’IVC étaient avulsés, plaquant de ce fait la paroi postérieure contre le rétropéritoine. Etant donné l’instabilité hémodynamique et l’importance des lésions veineuses, l’IVC était liée et une intervention de contrôle des lésions était entreprise. Le jour suivant, le patient était ramené en salle d’opération pour une laparotomie de deuxième-regard et une fermeture abdominale. Un examen pathologique a indiqué un sarcome de haut grade à cellules fusiformes. Les contusions de l’IVC sont rares et leur localisation en dehors de l’espace rétro-hépatique devrait alerter le chirurgien sur une cause maligne sous-jacente.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2011  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Vol 25 - N° 1

P. 143.e13-143.e15 - janvier 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Technique hybride rétrograde de largage d’un stent dans l’artère mésentérique supérieure pour ischémie mésentérique aiguë compliquant une ischémie chronique
  • George T. Pisimisis, Gustavo S. Oderich
| Article suivant Article suivant
  • Conservation de l’artère hypogastrique au cours de la cure des anévrismes aorto-iliaques
  • Kevin Casey, Weesam K. Al-Khatib, Wei Zhou

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Publicité