Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Technique hybride rétrograde de largage d’un stent dans l’artère mésentérique supérieure pour ischémie mésentérique aiguë compliquant une ischémie chronique

Doi : 10.1016/j.acvfr.2011.07.006 

George T. Pisimisis, Gustavo S. Oderich 

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L'accès au texte intégral de ce chapitre nécessite l'achat du livre ou l'achat du chapitre.

pages 1
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

La revascularisation pour ischémie mésentérique aiguë peut être agressive chez les patients présentant un infarctus intestinal, une contamination péritonéale, et aucune source d’apport adaptée à un pontage. Une femme de 70 ans présentait une ischémie mésentérique aiguë sur fond chronique, une occlusion de l’artère mésentérique supérieure (SMA), et une maladie occlusive aorto-iliaque diffuse. Cet article décrit la technique de recanalisation rétrograde hybride de la SMA et de mise en place d’un stent utilisant une laparotomie médiane. La partie moyenne de la SMA était exposée et les branches jéjunales étaient contrôlées avec des lacs en silastic. Un accès rétrograde était établi sous la vue et le segment occlus de SMA était franchi, pré-dilaté, et stenté avec un stent expansible par ballonnet. La SMA était rinçée par une artériotomie longitudinale, qui était fermée avec un patch de veine saphène. Le stenting hybride rétrograde de la SMA est une option simple pour revasculariser des patients avec une ischémie mésentérique aiguë sur fond chronique qui n’ont pas de contamination péritonéale et pas d’autre source de flux pour les artères intestinales.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2011  Annals of Vascular Surgery Inc.. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Vol 25 - N° 1

P. 143.e7-143.e11 - janvier 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Traitement endovasculaire d’une plaie peropératoire de l’aorte thoracique au cours d’une résection postérieure de colonne vertébrale
  • Jeffrey Jim, Luis A. Sanchez, Patrick J. Geraghty
| Article suivant Article suivant
  • Rupture cave sous-rénale isolée secondaire à une contusion minime
  • Justin Hurie, Peter Ehrlich, Valerie Castle, Jonathan L. Eliason

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Publicité