Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le succès du traitement endovasculaire dans toutes classes de lésions fémoro-poplitées du TransAtlantic Society Consensus

Doi : 10.1016/j.acvfr.2011.08.008 

Daniel K. Han, Tejas R. Shah, Sharif H. Ellozy, Ageliki G. Vouyouka, Michael L. Marin, Peter L. Faries 

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L'accès au texte intégral de ce chapitre nécessite l'achat du livre ou l'achat du chapitre.

pages 10
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

Introduction

Les progrès technologiques et pratiques ont conduit à d’avantage de traitements endovasculaires dans toutes les classes de lésions du TransAtlantic Society Consensus (TASC). Cette étude avait pour but d’évaluer le succès du traitement endovasculaire dans la prise en charge des lésions fémoro-poplitées classées selon la TASC.

Méthodes

Les patients ayant eu un traitement endovasculaire pour lésions fémoro-poplitées entre Juillet 1999 et Aout 2008 étaient séparés suivant leurs scores TASC et évalués concernant leurs taux de perméabilité primaire, primaire assistée, et secondaire à 12 et 24 mois. Les critères secondaires de jugement incluaient la perte du membre et les complications postopératoires.

Résultats

Au total, 499 lésions fémoro-poplitées étaient traitées par voie endovasculaire chez 427 patients. La distribution des scores pour les lésions TASC type A, type B, type C, et type D était de 26 (5,2%), 140 (28,1%), 168 (33,7%), et 165 (33,1%), respectivement. Les taux de perméabilité primaire, primaire assistée, et secondaire à 24 mois étaient de 77,7 ± 3,2%, 78,9 ± 3,2%, et 86,7 ± 2,6%, respectivement, pour les lésions TASC A + B, 76,0 ± 3,3%, 77,2 ± 3,2%, et 85,0 ± 2,8%, respectivement, pour les lésions TASC C, et 61,2 ± 3,8%, 61,2 ± 3,8%, et 78,2 ± 3,2%, respectivement, pour les lésions TASC D. En comparaison aux lésions TASC A + B et TASC C, les lésions TASC D étaient associées à des taux inférieurs de perméabilité primaire et primaire assistée. Cependant, il n’y avait pas de différence statistique concernant la perméabilité secondaire entre les lésions TASC A + B et les lésions TASC D. Le score TASC ne constituait pas un facteur prédictif significatif de complications postopératoires. Le taux de sauvetage de membre à 24 mois chez les patients ayant des lésions TASC D et présentant une ischémie critique était de 71,9 ± 8,0%.

Conclusion

Nous observions que toutes les lésions fémoro-poplitées pouvaient être traitées en sécurité et efficacement par voie endovasculaire. Même si les lésions TASC D avaient des taux de perméabilité primaire et primaire assistée inférieurs, des taux de perméabilité secondaire élevés comparables aux autres classes TASC pouvaient être obtenus avec une bonne prévention de la perte de membre. Ces données supportent le traitement endovasculaire comme traitement de première ligne pour toutes les lésions fémoro-poplitées quel que soit le score TASC.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2011  Annals of Vascular Surgery Inc.. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Vol 25 - N° 1

P. 17-26 - janvier 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Incidence et caractéristiques de la maladie veineuse thrombo-embolique au cours de la grossesse et de la période post-natale : Une série contemporaine
  • David J. O’Connor, Larry A. Scher, Nicholas J. Gargiulo, Jinsuk Jang, William D. Suggs, Evan C. Lipsitz
| Article suivant Article suivant
  • Résultats de l’utilisation d’un antiplaquettaire ou d’une anti-coagulation chez les patients subissant une endartériectomie carotidienne
  • Andrew Rosenbaum, Adnan Z. Rizvi, Peter B. Alden, Alexandre S. Tretinyak, John N. Graber, Jo Anne Goldman, Timothy M. Sullivan

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Publicité