Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Dentalmaps : un outil pratique pour chirurgiens dentistes et radiothérapeutes pour l’estimation de la dose reçue aux dents, mandibule et maxillaire et du risque de complications postradiques en cas de soins dentaires

Revisiting the dose-effect correlations in irradiated head and neck cancer using automatic segmentation tools of the dental structures, mandible and maxilla

Doi : 10.1016/j.canrad.2011.05.010 

J. Thariat a  b c , L. Ramus d e, G. Odin f, S. Vincent g h, V. Darcourt a, M.-H. Orlanducci g h, O. Dassonville g h, A. Lacout i, P.-Y. Marcy i, G. Cagnol j, G. Malandain e

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L'accès au texte intégral de ce chapitre nécessite l'achat du livre ou l'achat du chapitre.

pages 8
Iconographies 6
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif de l’étude

Le risque associé aux soins dentaires est un problème de pratique quotidienne pour les radiothérapeutes et les chirurgiens dentistes. En cas d’extraction dentaire postirradiation, ce risque est corrélé avec la dose d’irradiation reçue localement. La résolution du problème, c’est-à-dire la documentation de la dose est fastidieuse (deuxheures de délinéation manuelle) et imprécise en l’absence d’outil de segmentation automatique dentaire.

Matériel et méthodes

Un outil de segmentation automatique dentaire basé sur une méthode multi-atlas, Dentalmaps, a été mis au point à partir d’une base de données de patients traités pour cancer de la tête et du cou.

Résultats

Cet outil informatique permet, simplement et rapidement, une estimation à 2Gy près, ce qui est tout à fait pertinent pour l’usage clinique à partir des consoles de planification de radiothérapie.

Conclusion

cet outil crée une interface entre chirurgiens dentistes et radiothérapeutes d’autant plus nécessaire que les nouvelles techniques d’irradiation complexifient l’estimation visuelle de la dose (inhomogénéités, gradients abruptes). Il devrait permettre d’améliorer la compréhension des complications dentaires et de l’ostéoradionécrose.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Purpose

Manual delineation of dental structures is too time-consuming to be feasible in routine practice. Information on dose risk levels is crucial for dentists following irradiation of the head and neck to avoid postextraction osteoradionecrosis based on empirical dose-effects data established on bidimensional radiation therapy plans.

Material and methods

We present an automatic atlas-based segmentation framework of the dental structures, called Dentalmaps, constructed from a patient image-segmentation database.

Results

This framework is accurate (within 2Gy accuracy) and relevant for the routine use. It has the potential to guide dental care in the context of new irradiation techniques.

Conclusion

This tool provides a user-friendly interface for dentists and radiation oncologists in the context of irradiated head and neck cancer patients. It will likely improve the knowledge of dose-effect correlations for dental complications and osteoradionecrosis.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Atlas, Contourage automatique, Dent, Radiothérapie, Ostéoradionécrose

Keywords : Atlas, Segmentation, Dental, Radiation therapy, Osteoradionecrosis


Plan


 Présenté au 52e congrès annuel de l’American Society of Therapeutic Radiology and Oncology (ASTRO), 31 octobre–4 novembre 2010, San Diego, CA, États-Unis.


© 2011  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Vol 15 - N° 8

P. 683-690 - décembre 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Rôle de l’irradiation locorégionale adjuvante en l’absence d’envahissement ganglionnaire après chimiothérapie néoadjuvante, mastectomie totale et lymphadénectomie axillaire pour un cancer du sein. Expérience de l’hôpital René-Huguenin–institut Curie
  • R. Le Scodan, S. Bruant, J. Selz, M.-A. Bollet, C. Daveau, B. de la Lande, F. Lerebours, A. Labib, D. Stevens
| Article suivant Article suivant
  • De la radiothérapie guidée par l’image à la radiothérapie guidée par la dose
  • G. Cazoulat, M. Lesaunier, A. Simon, P. Haigron, O. Acosta, G. Louvel, C. Lafond, E. Chajon, J. Leseur, R. de Crevoisier

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Publicité