Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Anite périanale streptococcique - 01/01/00

A.L.  Souillet 1 ,  F.  Truchot 1 ,  D.  Jullien 1 ,  V.  Dumas 1 ,  M.  Faure 1 ,  D.  Floret 2 ,  A.  Claudy 1

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 3
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L'anite streptococcique de l'enfant est une entité bien définie cliniquement. Cependant mal connue, son diagnostic est souvent porté tardivement, exposant l'enfant aux complications habituelles des infections à streptocoque.

Observation. - Sophia, sept ans, souffrait d'un érythème périanal rouge vif bien limité, douloureux, responsable d'une constipation réflexe. Il existait une extension vulvaire. Cette symptomatologie avait été précédée d'une pharyngite fébrile et s'accompagnait d'un impétigo périlabial récent. Un traitement antifongique local était resté inefficace. Devant ce tableau clinique typique, le diagnostic d'anite streptococcique était évoqué et confirmé par la présence dans les prélèvements locaux de streptocoque bêta-hémolytique du groupe A. Un traitement par ampicilline à la posologie de 50 mg/kg et par jour, pendant dix jours, était instauré et permettait une guérison clinique en 48 heures.

Conclusion. - La reconnaissance de la symptomatologie doit permettre d'évoquer le diagnostic d'anite streptococcique devant tout érythème périanal rouge vif à limites nettes, parfois associé à un oedème cutané, à un suintement séreux ou séro-hématique. La mise en place d'un traitement antibiotique oral adapté permet à la fois une guérison rapide et limite le risque de morbidité secondaire (rhumatisme articulaire aigu, glomérulonéphrite aiguë post-streptococcique).

Mots clés  : dermatite périanale ; streptocoque.

Abstract

Background. - Pediatric perianal streptococcal dermatitis (PSD) is a well-defined clinical entity. However, its highly uniform presentation remains surprisingly unrecognized by many practitioners 33 years after its first description.

Case report. - A seven-year-old girl had a three-week history of perianal and vulva redness with well-defined margins. Functional symptoms associated perirectal tenderness and pain during defecation, which was responsible for constipation. At onset she also presented with a sore throat, which resolved spontaneously, and she had been complaining for a few days about a perioral impetigo. She received mycostatin unsuccessfully for an alleged candidiasis. Positive cultures for group A β-hemolytic streptococci from both perirectal and perioral swabs confirmed the diagnosis of PSD. Therapy with amoxicillin (50 mg/kg/d) was prescribed for ten days. Perianal lesions were cleared by day 2.

Conclusion. - Since PSD can masquerade as candidiasis, psoriasis, seborrheic dermatitis, inflammatory bowel disease or even sexual abuse, it remains an underdiagnosed entity. This situation leads to delayed diagnosis and treatment which in turn might increase the frequency of secondary complications related to streptococcal infections (i.e., post-streptococcal acute nephritis and rheumatism, guttate psoriasis, etc.).

Mots clés  : perianal dermatitis ; anus ; proctitis ; streptococcal infections ; cellulitis ; child.

Plan



© 2000  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 7 - N° 11

P. 1194-1196 - novembre 2000 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Entraînement sportif personnalisé dans la prise en charge de garçons obèses âgés de 12 à 16 ans
  • J.M. Dupuis, J.F. Vivant, G. Daudet, A. Bouvet, M. Clément, A. Dazord, N. Dumet, M. David, G. Bellon
| Article suivant Article suivant
  • Méningite et présence d'interféron alpha dans le liquide céphalorachidien.Quelle attitude diagnostique et thérapeutique ?À propos d'un cas
  • C. Mbuila, M.K. Mangyanda, H. Nzenzo, A. Ntimansiemi, J.P. Helias, M. Croisille, P. Hayat, J. Lorilloux

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.