Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Schizophrénie, cognition et psycho-éducation - 02/01/12

Schizophrenia, cognition and psychoeducation

Doi : 10.1016/S0013-7006(11)70043-4 
M. Maurel , R. Belzeaux, M. Adida, E. Fakra, M. Cermolacce, D. Da Fonseca, J.-M. Azorin
Pôle universitaire de psychiatrie, hôpital Sainte-Marguerite, 270, boulevard Sainte-Marguerite, 13274 Marseille cedex 9, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 4
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les troubles cognitifs présents dans la schizophrénie entretiennent des liens étroits avec la psycho-éducation. D’une part, leur existence implique la mise en place de stratégies et d’outils spécifiques (technique de résolution de problème, entraînement à la communication, jeux de rôles, renforcement positif, répétition, reformulation, soutient de la motivation…) afin que l’apprentissage du contenu éducatif soit facilité. D’autre part, les troubles fonctionnels et sociaux des personnes souffrant de schizophrénie sont liés pour partie à l’existence même de ces déficits. Si dans la remédiation cognitive, l’entraînement direct à des tâches cognitives simples améliore les performances concernant la tâche choisie, il ne semble pas y avoir dans cette approche isolée de conséquences positives sur l’aspect fonctionnel de la maladie. Les approches plus globales comme l’éducation thérapeutique permettent de leur côté d’améliorer la qualité de vie, l’autonomie des patients et une amélioration symptomatique globale, mais rien ne permet aujourd’hui d’affirmer que ces résultats positifs sont sous tendus par une amélioration des troubles cognitifs élémentaires. Les approches associant remédiation et psychoéducation semblent prometteuses.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Cognitive impairment among patients suffering from schizophrenia is closely linked to psychoeducation and therapeutic education. First, this cognitive impairment requires specific communication strategy and special cognitive and behavioral techniques, which make possible for the patients to improve their trainability. Some of these tools are detailed, such as solving problems, communication skills, role plays, repetition, rewarding, and motivational support. Second, functional and social impairment, and outcome, are partly consequences of these cognitive problems. Cognitive remediation targets elementary cognitive impairment, mostly with repetitive cognitive tasks, and studies show an improvement in these specific tasks, but without positive effect on functional and social aspects of the illness. Overall approaches, such as psychoeducation or therapeutic education, obtain real gains in quality of life for the patients, autonomy and clinical improvement. It’s not yet possible to know if these positive results underlie improvement in elementary cognitive impairment. The combination between remediation and psychoeducation seems to be promising.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Schizophrénie, Troubles cognitifs, Remédiation cognitive, Psycho-éducation, Éducation thérapeutique, Techniques comportementales, Pronostic cognitive, Pronostic fonctionnel, Pronostic social

Keywords : Schizophrenia, Cognitive impairment, Cognitive remediation, Psychoeducation, Therapeutic education, Behavioral and cognitive tools, Cognitive outcome, Functionnal outcome, Social outcome



© 2011  L’Encéphale. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Vol 37 - N° S2

P. S151-S154 - décembre 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Analyse de discours de patients schizophrènes et perception des effets indésirables de différents antipsychotiques atypiques. Étude TALK
  • S. Bouloudnine, J.-M. Azorin, F. Petitjean, P. Parry-Pousse, F. Sciorato, O. Blin, E. Fakra
| Article suivant Article suivant
  • Quelles perspectives pour la remédiation cognitive dans la schizophrénie ?
  • N. Correard, P. Mazzola-Pomietto, S.-N. Elissalde, N. Viglianese-Salmon, E. Fakra, J.-M. Azorin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.