Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Traitement chirurgical secondaire des fentes labio-alvéolo-palatines - 17/01/12

[45-585]  - Doi : 10.1016/S1286-9325(12)45512-1 
J.-C. Talmant  : Ancien assistant-chef de clinique des Hôpitaux de Nantes, ancien attaché consultant de chirurgie plastique du CHU, chirurgie plastique reconstructrice et esthétique, coordinateur des centres de compétence des Pays de Loire pour le traitement des fentes labiopalatines, J.-C. Talmant : Ancien assistant-chef de clinique des Hôpitaux de Strasbourg, chirurgie plastique reconstructrice et esthétique, J.-P. Lumineau : Ancien attaché de chirurgie maxillofaciale du CHU, stomatologie et chirurgie maxillofaciale
Clinique Jules Verne, Centre de compétence des fentes labiopalatines, 2-4 route de Paris, 44300 Nantes, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 24
Iconographies 37
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

La première cause des séquelles est la chirurgie. Leur prévention comme leur traitement passe par une bonne connaissance de la chirurgie primaire et une vision globale du patient qui repousse les frontières des spécialités. Toutes les fonctions orofaciales, y compris l'apparence qui est une fonction sociale de premier ordre sont concernées. Leurs influences réciproques sont tellement intriquées qu'une dysfonction en entraîne une autre et qu'elles se conjuguent pour mener à des dysmorphoses souvent sévères. Dans leur retentissement sur la croissance faciale, une hiérarchie des fonctions se dégage, qui donne un rôle prépondérant à la ventilation nasale, suivie de près par la mastication. Le chirurgien doit savoir dépister très tôt les défauts de ventilation et les troubles de l'occlusion qui aggraveront progressivement les déformations des bases osseuses. Il doit savoir faire appel à l'orthodontie et à l'orthopédie pour prévenir et traiter les séquelles avec plus d'efficacité. Voilà pourquoi un paragraphe dévolu à l'orthopédie et à l'orthodontie figure dans le traitement chirurgical secondaire des fentes labio-maxillo-palatines aux cotés de la chirurgie orthognatique. Les séquelles labionarinaires et septales sont souvent mieux corrigées par une reprise globale associée à une fermeture simultanée des fistules alvéolaires et palatines antérieures avec greffe osseuse. Le bilan clinique très complet de ces séquelles fonctionnelles et esthétiques et la compréhension de leur origine conduit à un plan de traitement rationnel et sûr. Très inspiré des techniques de la chirurgie primaire, le traitement des séquelles labionasales fait appel au repositionnement des structures présentes sur les deux berges de la fente et, sauf cas exceptionnel ne nécessite pas de greffe de cartilage ni d'approche nasale externe. Par contre, la maîtrise des phénomènes cicatriciels par une conformation nasale prolongée transforme radicalement les résultats de cette chirurgie. Dans le domaine du langage, là encore, la meilleure chirurgie primaire réduit dans des proportions considérables le recours à la chirurgie secondaire. Celle-ci évolue parallèlement à l'apparition des nouvelles techniques, avec une forte exigence fonctionnelle qui cherche à préserver la ventilation nasale tout en corrigeant la fuite nasale. La pharyngoplastie, méthode plutôt radicale, n'est plus la seule réponse, même si elle garde des indications. La révision du voile par véloplastie intravélaire, la lipostructure du pharynx, les sphinctéroplasties sont des options plus respectueuses de l'ensemble des fonctions. Les derniers raffinements esthétiques sont toujours utiles, mais nombre de ces patients bénéficient dès leur plus jeune âge des progrès d'une chirurgie primaire qui leur épargnera ces soucis.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Fente labiale, Fente palatine, Chirurgie, Croissance maxillofaciale, Maxillaire, Nez, Complications, Fistule oronasale, Ventilation nasale, Insuffisance vélaire, Orthopédie, Orthodontie


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Fentes labiales et palatines. Traitement primaire
  • Jean-Claude Talmant, Jean-Christian Talmant, J.-P. Lumineau
| Article suivant Article suivant
  • Ostéotomies maxillomandibulaires : bases fondamentales et analytiques cliniques
  • G. Deffrennes, J. Ferri, E. Garreau, D. Deffrennes

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.