Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières

Poussée d'hypertension artérielle

[24-112-B-10]
Michel Beaufils : Praticien hospitalier
Service de médecine interne A, hôpital Tenon, 4, rue de la Chine, 75020  Paris  France
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Urgences

Résumé

Le terme de « poussée hypertensive » désigne une hausse abrupte de la pression artérielle. En dehors même des hypertensions paroxystiques, ce phénomène est fréquent chez les hypertendus, lié à divers facteurs déclenchants. Cette hausse tensionnelle n'implique pas nécessairement une urgence thérapeutique. L'urgence n'est pas le fait des chiffres mesurés (quels qu'ils soient), mais de l'existence d'un retentissement viscéral associé créant une menace vitale à court terme. Si un traitement doit être entrepris en urgence, il doit impérativement être de début d'action rapide, de titration facile, et de durée de vie courte. La préférence doit être donnée à un médicament administré en perfusion ou par mini-emboles répétés afin de garder la maîtrise de la baisse tensionnelle qui ne doit être ni trop rapide, ni trop profonde. Une chute abrupte de pression artérielle liée à un traitement incontrôlé est en effet plus dangereuse que la poussée elle-même. Le traitement d'urgence d'une poussée hypertensive ne saurait rester isolé. Il n'a de sens que s'il s'intègre dans une démarche diagnostique et thérapeutique à plus long terme.

Plan



© 1997  Éditions Scientifiques et Médicales Elsevier SAS - Tous droits réservés

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

Déjà abonné à ce traité ?

Publicité