Table des matières EMC Démo S'abonner

Hématome rétroplacentaire - 31/05/12

[5-071-A-10]  - Doi : 10.1016/S0246-0335(12)50196-1 
N. Sananes, T. Boisrame, B. Langer
Département de gynécologie-obstétrique, Hôpital de Hautepierre, Avenue Molière, 67098 Strasbourg, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Cet article est gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier et pour tester vos connaisances!

Résumé

L'hématome rétroplacentaire (HRP) est le décollement prématuré du placenta normalement inséré (DPPNI) partiel ou total. L'hématome qui se constitue entre la plaque basale du placenta et la caduque maternelle va interrompre une partie plus ou moins importante des échanges fœtomaternels, entraîner des troubles hémodynamiques, des anomalies de la coagulation et une souffrance fœtale aiguë d'intensité variable. C'est une des causes importantes d'hémorragie de la deuxième moitié de la grossesse. Il constitue une urgence obstétricale le plus souvent imprévisible. Cette pathologie concerne environ 0,4 % à 1 % des grossesses. C'est une des grandes responsables de mortalité maternelle et de mortalité-morbidité périnatales. Les complications maternelles comprennent l'hémorragie au 3e trimestre ou de la délivrance avec le risque de transfusion sanguine, d'hystérectomie d'hémostase, de coagulation intravasculaire disséminée ou d'insuffisance rénale. Sur le plan périnatal, le DPPNI est volontiers associé à une hypotrophie et peut se compliquer d'accouchement prématuré, d'asphyxie, de mort in utero et de décès périnatal. On connaît de plus en plus de facteurs de risque comme le tabagisme, la prééclampsie, la rupture prématurée des membranes ou un antécédent de DPPNI. Certaines thrombophilies pourraient également être en cause. Le diagnostic est clinique, l'échographie comme l'histologie ne permettant pas toujours de faire le diagnostic. La prise en charge est fonction de la gravité du tableau clinique et de l'âge gestationnel. Lors d'une nouvelle grossesse, des traitements préventifs par acide acétylsalicylique et/ou héparines de bas poids moléculaire peuvent être discutés selon qu'il existait une prééclampsie associée et/ou qu'une thrombophilie a été mise en évidence. La surveillance d'une nouvelle grossesse doit comprendre les échographies-Doppler qui permettent de repérer les patientes les plus à risque de présenter de nouvelles complications.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : HRP, DPPNI, Prééclampsie, Hypotrophie, Mortalité périnatale, Hémorragies du 3e trimestre, CIVD


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Examen du foetus au cours des avortements du deuxième trimestre de la grossesse : de la salle de travail à l'unité de foetopathologie
  • B. Gasser, V. Lindner
| Article suivant Article suivant
  • Rupture prématurée des membranes à terme et avant terme
  • P. Audra, M. Le Garrec

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.