Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Néphrocalcinose et autres calcifications du parenchyme rénal - 02/06/12

[34-180-A-10]  - Doi : 10.1016/S1879-8543(12)55919-7 
S. Hanquinet a,  : Professeur des Universités, J.-P. Vallée b : Professeur des Universités
a Unité de radiopédiatrie, Service de radiologie, Hôpital universitaire des enfants, 6, rue Willy-Donzé, CH 1211 Genève 14, Suisse 
b Unité d'uroradiologie, Service de radiologie, Hôpital universitaire des enfants, 6, rue Willy-Donzé, CH 1211 Genève 14, Suisse 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 17
Iconographies 19
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

La néphrocalcinose est définie par la présence de dépôts de calcium au sein du parenchyme rénal, préférentiellement au niveau de la médullaire, mais parfois au niveau du cortex ou, plus rarement, dans l'ensemble du rein. Bien qu'elle puisse être parfois associée à des calculs rénaux, elle est à différencier de la lithiase rénale pure dont les étiologies sont différentes. Elle existe chez l'enfant comme chez l'adulte, mais les causes sont multiples et la plupart des désordres du système métabolique associés ont une origine génétique. Parmi les étiologies les plus fréquentes, il faut citer l'acidose tubulaire distale, un dysfonctionnement des parathyroïdes, une oxalurie ou des causes iatrogènes comme la prise de certains médicaments ou une intoxication à la vitamine D. Asymptomatique dans la majorité des cas, la néphrocalcinose est souvent découverte fortuitement lors d'une échographie dans le cadre d'un examen de routine. La fonction rénale est le plus souvent normale à ce stade, surtout chez l'enfant, mais une insuffisance rénale lentement progressive se développe avec les années jusqu'à destruction complète des reins. Il n'existe pas de traitement pour éliminer les dépôts de calcium au niveau du rein, en revanche, il est possible de ralentir l'évolution en agissant sur la maladie de base. Nous proposons de revoir les étiologies les plus fréquentes et de décrire les aspects de la néphrocalcinose selon les techniques d'imagerie (échographie, tomodensitométrie, résonance magnétique) à travers divers exemples adultes et pédiatriques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Néphrocalcinose, Acidose tubulaire rénale, Hypercalcémie, Hypercalciurie, Hyperéchogénicité médullaire, Oxalurie


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Diagnostic et bilan des calculs urinaires
  • R. Renard-Penna, A. Ayed
| Article suivant Article suivant
  • Imagerie actuelle de la nécrose des papilles rénales
  • C. Roy

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.