Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Six-month outcome of elderly people hospitalized via the emergency department: The SAFES cohort

Devenir à six mois de personnes âgées hospitalisées en urgence : la cohorte SAFES

Doi : 10.1016/j.respe.2011.11.004 

M. Dramé a  b , P.O. Lang a c, J.-L. Novella a b, D. Narbey a, R. Mahmoudi a b, I. Lanièce d, D. Somme e, J.-B. Gauvain f, D. Heitz g, T. Voisin h, B. de Wazières i, R. Gonthier j, J. Ankri k, O. Saint-Jean e, C. Jeandel l, P. Couturier d, F. Blanchard a b, D. Jolly a m

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L'accès au texte intégral de ce chapitre nécessite l'achat du livre ou l'achat du chapitre.

pages 8
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

Background

The objective of the study was to identify factors predictive of 6-month institutionalization or mortality in frail elderly patients after acute hospitalization.

Methods

A prospective cohort of elderly subjects 75 years and older was set up in nine French teaching hospitals. Data obtained from a comprehensive geriatric assessment were used in a Cox model to predict 6-month institutionalization or mortality. Institutionalization was defined as incident admission either to a nursing home or other long-term care facility during the follow-up period.

Results

Crude institutionalization and death rates after 6 months of follow-up were 18% and 24%, respectively. Independent predictors of institutionalization were: living alone (HR=1.83; 95% CI=1.27–2.62) or a higher number of children (HR=0.86; 95% CI=0.78–0.96), balance problems (HR=1.72; 95% CI=1.19–2.47), malnutrition or risk thereof (HR=1.93; 95% CI=1.24–3.01), and dementia syndrome (HR=1.88; 95% CI=1.32–2.67). Factors found to be independently related to 6-month mortality were exclusively medical factors: malnutrition or risk thereof (HR=1.92; 95% CI=1.17–3.16), delirium (HR=1.80; 95% CI=1.24–2.62), and a high level of comorbidity (HR=1.62; 95% CI=1.09–2.40). Institutionalization (HR=1.92; 95% CI=1.37–2.71) and unplanned readmission (HR=4.47; 95% CI=3.16–2.71) within the follow-up period were also found as independent predictors.

Conclusion

The main factors predictive of 6-month outcome identified in this study are modifiable by global and multidisciplinary interventions. Their early identification and management would make it possible to modify frail elderly subjects’ prognosis favorably.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Position du problème

L’objectif de ce travail était d’identifier les facteurs prédictifs d’institutionnalisation et de décès au cours des six mois ayant suivi l’admission en urgence.

Méthodes

L’étude a été réalisée à partir d’une cohorte française (SAFES) composée de sujets âgés de 75ans ou plus admis dans un service de court séjour de médecine. Étaient recueillies des données sociodémographiques et d’évaluation gériatrique standardisée. Les événements analysés par une régression de Cox étaient l’institutionnalisation et la mortalité dans les six mois ayant suivi l’admission aux urgences.

Résultats

Les taux bruts d’institutionnalisation et de décès étaient de 18 % et 24 %, respectivement. Les marqueurs indépendants de risque d’entrée en institution étaient : le fait de vivre seul (HR=1,83 ; IC 95 %=1,27–2,62), un nombre d’enfants plus élevé (HR=0,86 ; IC 95 %=0,78–0,96), les troubles de l’équilibre (HR=1,72 ; IC 95 %=1,19–2,47), le risque de malnutrition (HR=1,93 ; IC 95 %=1,24–3,01) et l’existence d’un syndrome démentiel (HR=1,88 ; IC 95 %=1,32–2,67). Les facteurs qui étaient significativement liés à la mortalité au cours des six mois concernaient : un risque de malnutrition (HR=1,92 ; IC 95 %=1,17–3,16), un syndrome confusionnel (HR=1,80 ; IC 95 %=1,24–2,62) et un niveau élevé de comorbidité (HR=1,62 ; IC 95 %=1,09–2,40). L’institutionnalisation (HR=1,92 ; IC 95 %=1,37–2,71) et la réhospitalisation (HR=4,47 ; IC 95 %=3,16–6,33) au cours du suivi étaient aussi des facteurs indépendants de mortalité.

Conclusion

La plupart des facteurs prédictifs du devenir à six mois identifiés sont modifiables par une approche globale et multidisciplinaire (médicale et non médicale). Leur identification précoce et leur prise en charge permettrait de modifier favorablement le pronostic des personnes âgées fragiles.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Elderly, Institutionalization, Mortality, Prediction, Comprehensive geriatric assessment, SAFES cohort

Mots clés : Sujet âgé, Institutionnalisation, Mortalité, Prédiction, Évaluation gériatrique standardisée, Cohorte SAFES


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Vol 60 - N° 3

P. 189-196 - juin 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le programme de médicalisation du système d’information (PMSI) – processus de production des données, validité et sources d’erreurs dans le domaine de la morbidité maternelle sévère
  • A.A. Chantry, C. Deneux-Tharaux, G. Bal, J. Zeitlin, C. Quantin, M.-H. Bouvier-Colle, pour le groupe GRACE 1
| Article suivant Article suivant
  • Imprisonment, alcohol dependence and risk of delusional disorder: A cross-sectional study
  • E. Sarlon, A. Duburcq, X. Neveu, E. Morvan-Duru, R. Tremblay, F. Rouillon, B. Falissard

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Publicité