Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières

Conduite à tenir devant une hématurie

[24-180-B-10]
Alain Houlgatte : Chirurgien des hôpitaux des Armées
Patrice Houdelette : Professeur
Patrick Berlizot : Chirurgien des hôpitaux des Armées
Service d'urologie, hôpital du Val-de-Grâce, 74, boulevard de Port-Royal, 75230  Paris cedex 05 France
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Urgences

Résumé

Contrairement à l'hématurie microscopique non visible à l'oeil nu, la présence de sang dans les urines constatée lors d'une miction est certainement l'un des signes les plus inquiétants pour celui qui la remarque. Bien qu'il n'existe pas de parallélisme entre l'importance de l'hématurie et la taille ou la gravité de la lésion responsable, c'est son caractère macroscopique qui amènera le patient à consulter en urgence.

Face à cette inquiétude, une enquête étiologique s'impose rapidement, l'exploration en période d'hématurie la facilitant.

S'il existe un large éventail de lésions, soit à l'origine de ce saignement, soit en constituant la cause, c'est l'origine tumorale qui représente la principale crainte.

L'importance du saignement est souvent difficile à évaluer. En dehors d'une cause traumatique, imposant une toute autre prise en charge, il entraîne rarement des conséquences hémodynamiques telles qu'il apparaisse nécessaire d'en effectuer une compensation immédiate. Il pourra cependant s'avérer parfois utile, en cas de saignement chronique par exemple, d'en évaluer son retentissement par une numération formule sanguine.

Plan



© 1997  Éditions Scientifiques et Médicales Elsevier SAS - Tous droits réservés

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

Déjà abonné à ce traité ?

Publicité