Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Zona auriculaire - 04/07/12

[20-245-A-10]  - Doi : 10.1016/S0246-0351(12)56730-9 
E. Sauvaget , P. Herman
Service ORL, Hôpital Lariboisière, 2, rue Ambroise-Paré, 75010 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 6
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le zona auriculaire, également appelé « herpes zoster oticus » correspond à une infection virale par varicella-zoster virus (VZV) de l'oreille externe, moyenne et/ou interne. L'atteinte de l'oreille associée à une paralysie faciale correspond au syndrome de Ramsay-Hunt ou syndrome de Sicard. L'incidence annuelle selon une étude de la Mayo Clinic serait estimée à 130 cas/100 000. Ce syndrome est lié à une réactivation du VZV au niveau du ganglion géniculé. Sur le plan clinique, le zona auriculaire débute par une otalgie profonde, intense, paroxystique. Puis apparaît une éruption cutanée vésiculaire dans la conque et le conduit auditif externe. Cette éruption précède généralement la paralysie faciale de 24 à 48 heures. Mais, dans certains cas, l'éruption peut être absente, rendant alors le diagnostic de zona auriculaire plus difficile et dénommé « zoster sine herpete ». Dans environ 25 % des cas s'associe une atteinte cochléaire ou vestibulaire (syndrome de Sicard), liée à l'extension de l'inflammation du ganglion géniculé à l'oreille interne, touchant les ganglions spiral et vestibulaire. Les tests électriques ne sont intéressants que dans les paralysies faciales sévères, afin de déterminer le pronostic de récupération. L'imagerie par résonance magnétique (IRM), non nécessaire au diagnostic, peut montrer une prise de contraste du nerf facial intrapétreux, principalement au niveau de sa première portion et du ganglion géniculé. Quelques études ont montré un bénéfice significatif d'un traitement médical par corticoïdes, si débuté tôt. En revanche, le traitement antiviral et/ou la décompression chirurgicale du nerf n'ont pas fait la preuve de leur efficacité. La paralysie faciale est de moins bon pronostic que la paralysie de Bell, liée à herpès simplex virus (HSV). La récupération complète ne surviendrait que dans 16 à 22 % des cas selon les auteurs, ce qui signifie qu'il persiste fréquemment une légère parésie ou qu'il apparaît des syncinésies.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Zona auriculaire, Paralysie faciale périphérique, Ramsay-Hunt, Herpes zoster oticus


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Séquelles otologiques des traumatismes craniocervicaux
  • E. Chevalier, P. Courtat, F. Parvy, C. Peytral
| Article suivant Article suivant
  • Tumeurs malignes de l'oreille
  • C. Beauvillain de Montreuil, A. Jourdain

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.