Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Résultats à long terme du traitement chirurgical du canal atrioventriculaire complet - 16/02/08

Doi : AMCV-05-2007-100-5-0003-9683-101019-200704216 

A. Dragulescu [1],

O. Ghez [2],

A. Fraisse [1],

J. Gaudart [3],

P. Amedro [4],

B. Kreitmann [2],

D. Metras [2]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectifs :Evaluer le pronostic du canal atrioventriculaire complet corrigé chirurgicalement et déterminer les facteurs de risque de décès et de reintervention.

Patients et méthode :Entre janvier 1984 et mars 2006, 126 patients divisés en 3 groupes selon la date d’opération (groupe I (1984-1991), groupe II (1992-1999) et groupe III (2000-2006)), ont été opérés à l’âge moyen de 8,35 ± 13,3 mois. Une trisomie 21 était présente chez 99 patients (79 %). La fermeture partielle ou totale de la fente de la valvule atrioventriculaire gauche a été réalisée chez 47 patients (37 %).

Résultats :La mortalité hospitalière était de 14,28 % (18 patients), dont 23,7 % dans le groupe I, 16,2 % dans le groupe II et 4,4 % dans le groupe III (p = 0,06). Les facteurs prédictifs de survie à la chirurgie sont la trisomie 21 (p ≪ 0,05) et un geste sur la fente de la valvule atrioventriculaire gauche (p = 0,05). Une ré-intervention précoce a été nécessaire dans 6 cas, pour une insuffisance sévère de cette valvule (n = 4) ou un shunt résiduel important (n = 2). A l’issue d’un suivi moyen de 9,5 ± 6,9 ans, la survie est de 83,6 % et 10 patients (9,9 %) ont été ré-opérés pour une insuffisance de la valvule atrioventriculaire gauche (n = 6) ou une sténose sous-aortique (n = 4). L’absence de ré-intervention pour insuffisance de cette valvule était de 94,2 % à 5 ans, 91,1 % à 10 ans et 87,6 % à 15 ans.

Conclusion. Le traitement chirurgical du canal atrioventriculaire complet est devenu de plus en plus efficace avec une mortalité et un taux de ré-interventions faibles ces dernières années. La fermeture de la fente de la valvule atrioventriculaire gauche est fréquemment réalisée tout en étant le plus souvent partielle. Les patients trisomiques 21 ont un meilleur pronostic vital et moins de ré-interventions à distance.

Abstract

Long-term results of complete atrio-ventricular canal correction.

Objectives: To assess the prognosis of surgically corrected complete atrio-ventricular canal and determine risk factors for death and redo surgery.

Patients and method: From January 1984 to March 2006, 126 patients were distributed in 3 groups according to their date of intervention: group I (1984-1991), group II (1992-1999) and group III (2000-2006). They were operated at mean age of 8.35 + 13.3 months. Down syndrome was present in 99 patients (79 %). A partial or total closure of the left atrio-ventricular valvular cleft was performed in 47 patients (37 %).

Results: The in-hospital mortality was at 14.28 % (18 patients), including 23.7 % in group I, 16.2 % in group II and 4.4 % in group III (p = 0.06). The predictive factors of survival were the Down syndrome (p ≪ 0.05) and surgery of the left atrio-ventricular valvular cleft (p = 0.05). An early reoperation was required in 6 cases, for a severe leak of this valve (n = 4) or an important residual shunt (n = 2). After a mean follow-up of 9.5+6.9 years, the survival rate was at 83.6 % and 10 patients (9.9 %) had a redo surgery for a leak of the left atrio-ventricular valve (n = 6) or sub-aortic stenosis (n = 4). The rate of no-redo surgery for valve insufficiency was at 94.2 % at 5 years, 91.1 % at 10 years and 87.6 % at 15 years.

Conclusion: The surgical treatment of complete atrio-ventricular canal became more and more efficient with poor rates of mortality and redo surgery during these last years. The closure of the left atrio-ventricular valve cleft, mostly partial, is frequently performed. Patients with the Down syndrome have a better vital prognosis and lower rates of long-term redo surgery.


Mots clés : Canal atrioventriculaire , chirurgie , pronostic , fente mitrale


Plan



© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 100 - N° 5

P. 416-421 - mai 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Pronostic des canaux atrioventriculaires chez les fœtus euploïdes sans anomalie du situs atrial
  • A. Maltret, C. Moura, J. Le Bidois, L. Fermont, F. Bajolle, B. Stos, A. Azancot, D. Bonnet
| Article suivant Article suivant
  • Réhabilitation des artères pulmonaires hypoplasiques dans l’atrésie pulmonaire avec communication interventriculaire. Résultats à moyen terme
  • S. Schouvey, A. Dragulescu, O. Ghez, P. Amedro, B. Kreitmann, P. Chetaille, A. Fraisse, D. Metras

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.