Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Surveillance du bloc neuromusculaire par accéléromyographie : concepts, applications et limites d’utilisation - 13/11/12

Doi : 10.1016/j.annfar.2012.08.015 
T. Fuchs-Buder a, D. Sirieix b, D. Schmartz a, , B. Plaud c
a Service d’anesthésie-réanimation, université Lorraine, hôpital de Brabois, CHU de Nancy, rue du Morvan, 54511 Vandœuvre, France 
b Service d’anesthésie, hôpital privé d’Antony, 1, rue Velpeau, 92160 Antony, France 
c Samu 94-Smur, service d’anesthésie-réanimation, université Paris-Est-Créteil, GHU Albert-Chenevier–Henri-Mondor, 51, avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, 94010 Créteil cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 4
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Selon une enquête récente réalisée auprès des anesthésistes en France, le monitorage de la curarisation était utilisé dans près de la moitié des cas après une dose unique et dans trois quarts des cas après une administration répétée de curare. Toujours selon cette enquête, le monitorage neuromusculaire était réalisé pour la majorité des praticiens avec un monitorage instrumental quantitatif basé sur le principe de l’accéléromyographie, donc la large majorité utilisait des moniteurs de la gamme TOF-Watch®. Néanmoins, les résultats obtenus avec ces moniteurs dépendent également du modèle utilisé, TOF-Watch®, TOF-Watch S® ou TOF-Watch SX®, ainsi que la façon donc il est utilisé : ponctuel à la fin de l’intervention ou continuellement pendant toute l’intervention, avec ou sans calibration et si avec calibration faut-il utiliser le mode Cal 1 ou plutôt Cal 2 ? Les différentes spécifications techniques de ces moniteurs instrumentaux ainsi que leur impact sur les résultats sont développées dans cette note technique. Cela devrait permettre de mieux interpréter les résultats obtenus avec les curamètres TOF-Watch® pour améliorer ainsi les décisions cliniques basées sur les données du monitorage neuromusculaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

A recent survey among French anesthesiologists revealed that monitoring of curarization is used in approximately in 50% of cases after a unique dose of curare and in 75% of cases after repeated doses of curare. In this survey, a majority of clinicians used a quantitative monitor based on acceleromyography, i.e. that the majority of clinicians used a device from the TOF-watch® product line. Results obtained by these monitors depends on the model used, TOF-Watch®, TOF-Watch S® or TOF-Watch SX®, as well as if it is used for a single point measurement at the end of the operation or continuously throughout the operation, with or without calibration, and if a calibration is used, should we used Cal 1 or Cal 2? Technical specifications and their impact on results will be developed in this technical note. This will help clinicians to better interpret results obtained by TOF-watch® monitors in order to improve clinical decisions based on monitoring of neuromuscular transmission.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Monitorage de la transmission neuromusculaire, Accéléromyographie, Calibration, Algorithme train de quatre

Keywords : Neuromuscular transmission monitoring, Acceleromyography, Calibration, Train-of-four algorithm


Plan


© 2012  Société française d’anesthésie et de réanimation (Sfar). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 11

P. 922-925 - novembre 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Troubles de la conscience liés à une conversion hystérique après une analgésie péridurale obstétricale : un cas clinique avec revue de la littérature
  • M. Bensghir, H. Alaoui, R. Ahtil, H. Azendour, K. Mouhadi, N. Drissi Kamili
| Article suivant Article suivant
  • Infarctus bithalamique sur occlusion de l’artère de Percheron : difficultés de diagnostic et de prise en charge en réanimation
  • C. Carrie, S. Garnier, B. Filloux, F. Mérignargues, B. Gauche

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.