Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Traitement chirurgical des complications de la chirurgie bariatrique - 03/12/12

[40-395]  - Doi : 10.1016/S0246-0424(12)57640-5 
J.-M. Chevallier  : Professeur des Universités, chirurgien des Hôpitaux, R. Arienzo : Chef de clinique-assistant
Service de chirurgie digestive et de l'obésité, Hôpital européen Georges-Pompidou, 20, rue Leblanc, 75015 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Cet article est gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier et pour tester vos connaisances!

Résumé

Traitement efficace de lutte contre l'obésité-maladie, la chirurgie bariatrique fait dorénavant partie de la chirurgie digestive. Plus une technique est efficace, plus elle peut conduire à des complications. Les complications après la pose d'un anneau gastrique sont rares, mais le taux de réinterventions peut atteindre 10 % : les migrations intragastriques d'anneau (1 %) peuvent imposer une gastrotomie, un anneau mal surveillé peut entraîner une nécrose qui requiert une gastrectomie large. La fistule digestive haute reste la complication la plus redoutable. Après un bypass gastrique, la fistule se situe le plus souvent sur l'anastomose gastrojéjunale. Après une sleeve gastrectomy (SG), elle touche le sommet de l'agrafage. Après une dérivation biliopancréatique, c'est une fistule duodéno-iléale avec péritonite biliaire. La surveillance postopératoire doit être rigoureuse car le diagnostic des complications est difficile sur un tableau clinique peu clair ; c'est la tachycardie (supérieure à 120 battements/min) qui doit faire rechercher une fistule et conduire à une cœlioscopie urgente. Tout retard pris est préjudiciable sur ces patients obèses difficiles à soigner en unité de soins intensifs. Diagnostiquée tôt, la fistule peut être suturée ; plus tard, la prise en charge est plus longue et difficile, avec une fistulisation dirigée, voire une gastrectomie large. À distance il faut rester vigilant devant l'apparition tardive d'une douleur abdominale après bypass. Elle peut parfois imposer une cœlioscopie pour traiter une hernie interne en fermant les brèches mésentériques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Obésité, Chirurgie bariatrique, Fistule digestive, Occlusion


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Techniques des by-pass gastriques pour obésité
  • J.-M. Chevallier
| Article suivant Article suivant
  • Chirurgie des diverticules du duodénum
  • B. Blanc, P. Valleur

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.