Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Gastroentérites aiguës de l'enfant - 28/12/12

[8-003-V-10]  - Doi : 10.1016/S1166-8598(12)57862-2 
J. Viala a : Praticien hospitalier, M. Lorrot b, c : Maître de conférences universitaire, praticien hospitalier, L. Pull d : Chef de clinique-assistant, P. Mariani-Kurkdjian e : Praticien hospitalier, L. Paris f : Praticien hospitalier, M. Bellaïche g : Praticien hospitalier, A. Smail d : Praticien hospitalier, J.-Y. Siriez d,  : Praticien hospitalier
a Service de gastroentérologie et pneumologie pédiatriques, Hôpital Robert-Debré, 48, boulevard Sérurier, 75019 Paris, France 
b Faculté de médecine Denis-Diderot, Paris 7 
c Service de pédiatrie générale, Hôpital Robert-Debré, 48, boulevard Sérurier, 75019 Paris, France 
d Service d'accueil des urgences pédiatriques, Hôpital Robert-Debré, 48, boulevard Sérurier, 75019 Paris, France 
e Service de microbiologie, Hôpital Robert-Debré, 48, boulevard Sérurier, 75019 Paris, France 
f Laboratoire de parasitologie, Hôpital Pitié-Salpêtrière, 47-83, boulevard de l'hôpital, 75013 Paris, France 
g Service de gastroentérologie, nutrition, mucoviscidose et pneumologie pédiatriques, Hôpital Robert-Debré, 48, boulevard Sérurier, 75019 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Cet article est gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier et pour tester vos connaisances!

Résumé

Les diarrhées aiguës infectieuses constituent chez l'enfant un problème mondial de santé publique. Responsables d'une importante morbidité dans les pays riches, elles constituent une cause majeure de mortalité chez les moins de 5ans dans les pays en développement malgré l'utilisation massive de solutés de réhydratation orale. Dans ces pays, le nombre de gastroentérites reste stable, avec une moyenne de trois épisodes par an et par enfant. Les virus sont les agents pathogènes le plus souvent retrouvés dans les gastroentérites communautaires de l'enfant. Les norovirus semblent plus fréquents que le rotavirus, qui reste, pour sa part, le principal agent des diarrhées sévères. Dans tous les pays, la fréquence des diarrhées bactériennes semble moindre. Les principaux pathogènes incriminés sont Campylobacter, les salmonelles mineures, Shigella et Escherichia coli. Malgré un important portage asymptomatique dans les pays en développement, les parasites intestinaux sont rarement retrouvés chez les enfants atteints de diarrhée. La gravité potentielle d'une gastroentérite est liée à deux facteurs : l'intensité de la déshydratation et celle du syndrome infectieux. Le traitement repose essentiellement sur une réhydratation bien conduite et une réalimentation précoce. En dehors de l'adjonction de zinc dans les pays en développement, les traitements adjuvants ont une place limitée. L'antibiothérapie a des indications spécifiques et peu nombreuses, qui doivent être respectées afin de limiter l'apparition de résistances bactériennes. La prévention du risque de transmission orofécale repose sur l'approvisionnement en eau potable dans les pays en développement et, dans tous les pays, sur le lavage régulier des mains au savon. Depuis 2009, l'Organisation mondiale de la santé recommande la vaccination contre le rotavirus pour tous les nourrissons du monde. L'efficacité de ces vaccins contre les diarrhées sévères à rotavirus est supérieure à 95 % dans les pays industrialisés, mais elle ne dépasse pas 50 % dans les pays en développement.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Gastroentérite, Diarrhée, Enfants, Réhydratation, Virus, Parasites


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Conduite à tenir devant une hyperéosinophilie
  • H. Savini, F. Simon
| Article suivant Article suivant
  • Dermatologie tropicale en France métropolitaine
  • I. Bournerias

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.