Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Interventions psychothérapeutiques et psychosociales et endophénotypes dans les troubles bipolaires

Psychotherapeutic and psychosocial interventions and endophenotypes in bipolar disorders

Doi : 10.1016/S0013-7006(12)70088-X 

N. Correard  , S.N. Elissalde, J.-M. Azorin, E. Fakra, R. Belzeaux

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L'accès au texte intégral de ce chapitre nécessite l'achat du livre ou l'achat du chapitre.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Maladies à déterminisme complexe, les troubles bipolaires, impliquent à la fois des facteurs de vulnérabilité environnementale et génétique. La caractérisation de ces vulnérabilités permettrait d’une part, une meilleure connaissance de leur étiologie et d’autre part, d’envisager le développement de nouvelles thérapeutiques, plus spécialisées, voire préventives. La recherche en psychiatrie génétique a permis de mettre en évidence des endophénotypes candidats associés aux troubles bipolaires. Ce sont des « traits » cliniques ou biologiques dits endogènes, plus simples, biologiquement plus élémentaires que les phénotypes cliniques et « liés » plus directement aux conséquences physiologiques des gènes et de leurs polymorphismes. Cibler certains d’entre eux avec des interventions psychothérapeutiques et psychosociales adaptées, pourrait réduire les conséquences liées à leur expression et ainsi avoir une action sur l’évolution de la maladie mais aussi préventive.

Summary

Diseases with complex determinism, bipolar disorders, involve at the same time environmental and genetic factors of vulnerability. The characterization of these vulnerabilities would allow a better knowledge of their etiology and envisage the development of therapeutics, more specialized, even preventive. The research in genetic psychiatry allowed to highlight endophenotype candidates associated to bipolar disorders. They are endogenous clinical or biological features, biologically more elementary than phenotypes and more directly bound to the physiological consequences of genes and their polymorphisms. Targeting some of them with specific psychotherapy and psychosocial interventions could reduce the consequences of their expression and so have an action on the course of the disease and also preventive.


Mots clés : Troubles bipolaires, Endophénotypes, Interventions psychothérapeutiques et psychosociales

Keywords : Bipolar disorders, Endophenotypes, Psychotherapeutic and psychosocial interventions



© 2012  L’Encéphale. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Vol 38 - N° S3

P. S110-S115 - décembre 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Endophénotypes neurophysiologiques et trouble schizophrénique : naissance et évolution d’un concept clinique
  • J.-A. Micoulaud Franchi, J. Vion Dury, M. Cermolacce
| Article suivant Article suivant
  • Endophénotypes des rythmes biologiques et du sommeil dans la dépression
  • D. Pringuey, E. Fakra, F. Cherikh, F. Jover, B. Giordana, C. Clad, F. Kohl, J.M. Azorin

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Publicité