Médecine

Paramédical

Autres domaines


L’accouchement à bas risque : existe-t-il ? - 17/01/13

Does low-risk delivery exist?

Doi : 10.1016/j.jgyn.2012.12.007 
F. Selvi Dogan a, , P. Calmelet b, J. Cottenet c, P. Sagot a, c, d, G. Mace a
a Service de gynécologie-obstétrique, CHU de Dijon, 5, rue Edgar-Quinet, 21000 Dijon, France 
b Service de gynécologie-obstétrique, centre hospitalier d’Auxerre, Auxerre, France 
c Équipe d’accueil E7 41S4 : épidémiologie des populations, université de Bourgogne, France 
d Faculté de médecine, Dijon, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le jeudi 17 janvier 2013
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

But

L’objectif principal de notre étude est d’évaluer le taux d’appel de l’obstétricien au cours des accouchements supposés à bas risque et de le comparer aux accouchements à haut risque dans une maternité publique niveau II. L’objectif secondaire est d’évaluer le taux d’intervention de l’obstétricien auprès de la patiente dans les deux groupes.

Patientes et méthodes

Il s’agit d’une étude prospective portant sur 490 patientes dont 259 classées en bas risque en fonction des critères obstétricaux du réseau périnatal de Bourgogne. Les critères pris en compte pour l’appel et/ou l’intervention de l’obstétricien ont été les suivants : altération du rythme cardiaque fœtal, lactate au scalp, extraction instrumentale, césarienne, périnée complet ou compliqué, évènement grave pendant le travail (procidence du cordon, rupture utérine…), hémorragie du post-partum traitée par prostaglandine ocytocique. Le groupe à haut risque est pris comme référence pour le calcul des intervalles de confiance.

Résultats

Le taux d’appel de l’obstétricien dans le groupe bas risque est de 37 % versus 29 % pour le haut risque (IC 95 % : 0,98–2,11) (p=0,0587). Le taux d’intervention de l’obstétricien dans le groupe bas risque est de 21 % versus 12 % pour le haut risque (IC 95 % : 1,15–3,07) (p=0,0109).

Conclusion

L’accouchement est un processus imprévisible et potentiellement à risque. Trente-sept pour cent des patientes classées en bas risque en début de travail ont nécessité l’appel de l’obstétricien et 21 % d’entre elles ont nécessité une intervention.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objectives

The main objective of our study is to evaluate the rate of call of the obstetrician during childbirth supposed in low-risk and compare it to high-risk deliveries in a maternity service level II. The secondary objective is to assess the level of intervention of the obstetrician with the patient in both groups.

Patients and methods

This is a prospective study of 490 patients including 259 classified as low risk based on obstetric criteria of Bourgogne Perinatal Network. The criteria considered for the call and/or intervention of the obstetrician were the following: altered fetal heart rate, lactate scalp, instrumental delivery, cesarean section, complete or complicated perineal, serious event during labor (cord prolapse, uterine rupture…), postpartum hemorrhage treated by prostaglandin ocytocic. The high-risk group is taken as reference for the calculation of confidence intervals.

Results

The rate of call of the obstetrician in the low versus high risk are: 37% [95% CI: 0.98–2.11] and 29% [95% CI: 1.00] (P=0.0587). The rate of intervention of the obstetrician in the low versus high risk is 21% [95% CI: 1.15–3.07] and 12% [95% CI: 1.00] (P=0.0109).

Conclusion

The delivery process is unpredictable and potentially risky. Thirty-seven percent of patients classified as low risk at the beginning of labour have required intervention of the obstetrician and 21% of them his intervention.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Accouchement, Bas risque, Intervention obstétricale

Keywords : Delivery, Low-risk, Obstetric intervention


Plan


© 2013  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.