Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Suspicion de méningite : évaluation de la prise en charge aux urgences

Suspicion of meningitis: Evaluation of the management in the emergency unit

Doi : 10.1016/j.lpm.2012.07.039 

Sabine Lautaret 1  , Stéphane Gennai 1, Élodie Sellier 2 3, Claire Wintenberger 4, Patrice François 2 3, Françoise Carpentier 1, Patricia Pavese 4

Voir les affiliations

Summary

Introduction

Bacterial meningitis is a diagnosis and therapeutic emergency. It is associated with high morbidity and mortality. The objective was to evaluate the management of suspicion of meningitis in an emergency unit, following the update of recommendations.

Methods

A retrospective observational study was conducted between 1st January and 30th June 2009 in the emergency unit of Grenoble University Hospital. Inclusion criteria were: patient aged 15 years and 3 months or older with suspicion of meningitis (fever in the last 24hours with the presence of at least one meningeal or neurological clinical sign), for whom a lombar puncture was realized in the 48hours following the admission. Two infectious disease specialists independently evaluated the management of these patients in the emergency unit.

Results

Sixty-eight patients were included. Median time of the lombar puncture was 5.5hours after admission [25–75 percentiles, 3.7–8,9]. Median time for antibiotic administration was 6hours after admission [25-75 percentiles, 3.3–8.75]. Lactate prescription was stable during the study period (P=0.58) whereas procalcitonin prescription increased significantly (P=0.02). The realization of a brain scanner before the lumbar puncture was associated with a significant delay in the realization of the lumbar puncture (P<0.001), and was not associated with a delay in the prescription and administration of antimicrobial treatment. According to the infectious disease specialists, an antimicrobial treatment was recommended for 37 patients (54.4%); and 35 of them (94.6%) received an antibiotic in the emergency department. Dosage of ceftriaxone complied with recommendations in 17.8% of cases. A brain scanner was recommended for 33 patients and realized for 25 among them (75.8%). Ten patients (28.6%) had a brain scanner whereas it was not recommended.

Conclusion

Time management was in accordance with those found in previous studies, although higher than those recommended. Consequently it should be reduced. All professionals should be concerned. Staff training and writing of protocols are necessary (especially for the treatment and the brain scanner indications).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Introduction

La méningite bactérienne est une urgence diagnostique et thérapeutique ayant une importante morbi-mortalité. Notre objectif principal était d’évaluer la prise en charge des suspicions de méningite dans un service d’accueil des urgences (SAU) suite à la réactualisation des recommandations de 2008.

Méthodes

Il s’agissait d’une étude rétrospective observationnelle réalisée entre le 1er janvier et le 30 juin 2009 au SAU du CHU de Grenoble. Les patients âgés de plus de 15ans et trois mois suspects de méningite (fièvre dans les 24heures précédent l’admission accompagnée d’au moins un signe méningé ou neurologique) et dont la ponction lombaire (PL) était effectuée dans les 48heures suivant leur admission ont été inclus. Deux infectiologues indépendants ont évalué la prise en charge aux urgences.

Résultats

Soixante-huit patients ont été inclus. Le délai médian de réalisation de la PL était de 5,5heures [25e–75e percentiles, 3,7–8,9], celui d’administration des antibiotiques de 6heures [25e–75e percentiles, 3,3–8,75]. La prescription de lactates était stable au cours des 6 mois d’étude (p=0,58) ; celle de procalcitonine augmentait de manière significative (p=0,02). La réalisation d’une tomodensitométrie (TDM) avant la PL augmentait le délai de prélèvement du LCR (p<0,001), sans modifier les délais de prescription et d’administration des antibiotiques. Selon les infectiologues, une antibiothérapie était indiquée pour 37 patients (54,4 %) et 35 d’entre eux ont effectivement été traités au SAU. Les posologies de ceftriaxone, en particulier n’étaient conformes que dans 17,8 % des cas. Une TDM cérébrale avant la PL était indiquée pour 33 patients et effectivement prescrit pour 25 d’entre eux. Dix patients (28,6 %) ont eu une TDM cérébrale alors qu’elle n’était pas indiquée.

Conclusion

Les délais de prise en charge étaient proches de ceux de la littérature, néanmoins nous devons chercher à les réduire conformément à la Conférence de Consensus. Cela implique tous les acteurs de soins, la formation des personnels et la réalisation de protocoles (prise en charge thérapeutique, indication de TDM avant ponction lombaire).

Ce qui était connu

 La méningite bactérienne est de diagnostic difficile et a une importante morbi-mortalité.

 La prise en charge doit être rapide et suivre les recommandations existantes.

Ce qu’apporte l’étude

 Les délais de prise en charge ne sont pas toujours conformes aux recommandations.

 La TDM cérébrale augmente le délai de réalisation de la ponction lombaire.

 Les posologies d’antibiotiques pour les infections méningées sont mal connues des médecins intervenant aux urgences.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Vol 42 - N° 3

P. e69-e77 - mars 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Critères de décision du patient concernant la vaccination contre la grippe AH1N1, en Belgique et en France
  • Frédéric Ketterer, Yves Goffin, Pierre Boyer, Anne Freyens, Adeline Sourbes, Jean-Luc Belche, Didier Giet
| Article suivant Article suivant
  • L’application du décret interdisant l’utilisation de ciments à forte teneur en chrome VI, a-t-il entraîné une diminution des dermatoses professionnelles au ciment chez les travailleurs salariés du bâtiment et des travaux publics ?
  • Bruno Halioua, Lynda Bensefa-Colas, Marie-Noëlle Crepy, Barbara Bouquiaux, Haudrey Assier, Stéphane Billon, Olivier Chosidow

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

Déjà abonné à cette revue ?

Publicité