Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les ondes lentes de dépolarisation corticale : un phénomène sous-estimé chez les patients cérébrolésés ? - 05/03/13

Doi : 10.1016/j.neuchi.2012.08.001 
L. Bapteste , S. Marinesco, T. Lieutaud
Inserm U1028, CNRS UMR 5292, centre de recherche en neurosciences de Lyon, groupement hospitalier Lyon-Est, bâtiment B13, 59, boulevard Pinel, 69677 Bron cedex, France 

Auteur correspondant. 53, rue de la Madeleine, 69007 Lyon, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Background and purpose

Cortical spreading depolarization waves (CSD) are massive temporary neuronal depolarizations that slowly propagate through cerebral cortex from brain injured tissue. CSD waves cause temporary brain electrical silence, local tissue hemodynamic responses and metabolic increases required for cellular repolarization. Due to this metabolic imbalance in compromised tissue, CSD could participate in the extension of secondary insults after brain injury. From the analysis of the human literature, we aimed at determine the CSD incidences in brain injured patients.

Methods

Medline® research: “cortical spreading depolarization” and “brain injury”, and “human” limits from 1980 to 2011.

Results

Ten original studies were found. CSD occurred in more than 50% of patients monitored for CSD after different brain injury (traumatic, subarachnoid haemorrhage, malignant stroke, spontaneous intracranial haemorrhage). When detected, CSD were associated with a significantly worse neurological outcome. To be identified, CSD required specific devices that directly record cortical electrical depression by a multipolar electrode positioned at the cortex surface or by indirect analysis of hemodynamic and metabolic consequences of the CSD.

Conclusions

When monitoring tools are available, CSD occur in more than 50% of brain injured patients. Today results come from clinical research. Future studies are necessary to determine the impact of CSD detection on care and potential therapeutics aimed at counteracting these adverse events.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Contexte et objectifs

Les ondes lentes de dépolarisation (OLD) sont des dépolarisations neuronales massives temporaires qui se propagent lentement au niveau du cortex à partir d’une zone cérébrale lésée. Ces OLD sont associées à une dépression de l’activité électrique neuronale et engendrent une augmentation du débit sanguin local pour répondre à la demande énergétique nécessaire à la repolarisation cellulaire. Ce déséquilibre de la balance énergétique dans un tissu en souffrance participerait à la progression des lésions secondaires. À partir des études chez l’homme, notre objectif était de décrire l’incidence des OLD chez les patients cérébrolésés.

Méthodes

Recherche sur Medline® : « cortical spreading depolarization » et « brain injury » et « human » de 1980 à 2011.

Résultats

Dix articles originaux ont été identifiés. Les OLD étaient enregistrées chez plus de 50 % des patients cérébrolésés (traumatisme crânien, hémorragie sous-arachnoïdienne, accident vasculaire cérébral, hématome intra-parenchymateux). La survenue d’OLD était associée à un moins bon pronostic neurologique. L’enregistrement des OLD était effectué soit directement, par la détection de la dépression de l’électrocorticographie soit indirectement, par la détection des conséquences vasculaires et métaboliques des OLD.

Conclusion

Quand les outils de détection sont utilisés, les OLD sont retrouvées chez plus de 50 % des patients cérébrolésés. Il s’agit actuellement de recherche clinique. D’autres études sont nécessaires pour préciser leur impact sur les soins à dispenser aux patients et rechercher des agents pharmacologiques, pour contrer ces évènements adverses.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Cortical spreading depolarization, Brain injury, Electrocorticography

Mots clés : Ondes lentes de dépolarisations, Agression cérébrale, Électrocorticographie


Plan


© 2013  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 59 - N° 1

P. 35-38 - février 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Spinal meningiomas: Surgical outcome and literature review
  • H. Riad, S. Knafo, F. Segnarbieux, N. Lonjon
| Article suivant Article suivant
  • Cerebellar liponeurocytoma: Case report
  • N. Beizig, S. Ziadi, M. Ladib, M. Mokni

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.