Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Quality of life after Roux-en-Y gastric bypass and changes in body mass index and obesity-related comorbidities

Cinétique des changements de la qualité de vie après bypass gastrique : relations avec les modifications du poids et des comorbidités

Doi : 10.1016/j.diabet.2012.10.008 

C. Julia a b c, C. Ciangura a, L. Capuron d, J.-L. Bouillot e, A. Basdevant a f g, C. Poitou a f g, J.-M. Oppert a  b

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Aim

Dynamics of improvement in health-related quality of life (QoL) after bariatric surgery have never been fully assessed, and neither has the potential influence of body mass index (BMI) and comorbidity modification. The objective of this study was to investigate early and medium-term changes in QoL following Roux-en-Y gastric bypass (RYGB), and their relationship to BMI and comorbidity variations.

Methods

A total of 71 obese subjects (80% women, mean age 42.1±11.2 years, mean baseline BMI 47.6±6.2kg/m2) undergoing RYGB filled in QoL questionnaires (SF-36) before and 3, 6 and 12 months after surgery. QoL was assessed using repeated-measures Anova, with associations between its changes and changes in BMI and comorbidities (diabetes, hypertension, dyslipidaemia, sleep apnoea, knee pain) assessed by mixed-effects models.

Results

Physical QoL scales (physical component summary, PCS) significantly increased over time (from 38.9±9.3 to 52.6±7.9; P<0.001) as did other physical SF-36 scales (all P<0.001), whereas mental QoL summary scale did not vary significantly (from 45.7±9.5 to 48.6±11.5; P=0.072). Major changes in QoL occurred at 3 months after surgical intervention to reach values comparable to those in the general population. PCS was mostly associated with changes in either BMI or comorbidity status except for diabetes, dyslipidaemia and sleep apnoea.

Conclusion

Results show that improvements in physical QoL after RYGB are observed as early as 3 months after intervention, and are independently associated with weight loss and improvements in comorbidities.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectifs

La cinétique de l’amélioration de la qualité de vie liée à la santé (QdV) après chirurgie bariatrique n’a pas été bien étudiée, de même que l’influence potentielle des modifications de l’indice de masse corporelle (IMC) ou des comorbidités associées à l’obésité. L’objectif de cette étude était d’analyser la cinétique à court et moyen terme de la QdV et ses relations avec les modifications de l’IMC et des comorbidités dans un échantillon de patients qui avaient bénéficié d’un bypass gastrique de type Roux-en-Y (BPGRY).

Méthodes

Soixante et onze patients obèses (80 % de femmes, âge moyen 42,1±11,2ans, IMC moyen préopératoire 47,6±6,2kg/m2) qui avaient bénéficié d’un BPGRY ont rempli un questionnaire de QdV (SF-36) en préopératoire et à trois, six et 12 mois postopératoires. Les modifications de QdV ont été analysées par Anova pour mesures répétées et les associations entre les modifications de la QdV et les modifications de l’IMC ou des comorbidités (diabète, hypertension artérielle, dyslipidémie, syndrome d’apnées du sommeil, gonalgies) ont été analysées par des modèles mixtes.

Résultats

La composante physique résumée de la QdV (PCS) augmentait significativement avec le temps (de 38,9±9,3 à 52,6±7,9, P<0,001), de même que les autres échelles de QdV physique (tous les P<0,001) alors que la composante mentale résumée (MCS) n’augmentait pas significativement (de 45,7±9,5 à 48,6±11,5, P=0,072). Les modifications les plus importantes de la QdV avaient lieu dès trois mois postopératoires, et rejoignaient des valeurs comparables à celles de la population générale. La PCS était associée aux modifications de l’IMC et des comorbidités, excepté pour le diabète, la dyslipidémie ou le syndrome d’apnées du sommeil.

Conclusions

Nos résultats montrent que l’amélioration de la QdV physique après BPGRY est observée dès le troisième mois après l’intervention, et est associée de manière indépendante à la perte de poids et à l’amélioration des comorbidités.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Quality of life, Roux-en-Y gastric bypass, Morbid obesity, Post-surgery follow-up

Mots clés : Qualité de vie, Obésité morbide, Bypass gastrique de type Roux-en-Y, Surveillance postopératoire


Plan


© 2013  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Vol 39 - N° 2

P. 148-154 - avril 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Underdiagnosis of obstructive sleep apnoea syndrome in patients with type 2 diabetes in France: ENTRED 2007
  • P. Lecomte, L. Criniere, A. Fagot-Campagna, C. Druet, C. Fuhrman
| Article suivant Article suivant
  • Women with normal glucose tolerance and a history of gestational diabetes show significant impairment of β-cell function at normal insulin sensitivity
  • P. Molęda, K. Homa, K. Safranow, Z. Celewicz, A. Fronczyk, L. Majkowska

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

Déjà abonné à cette revue ?

Publicité