Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Emergence of type 2 diabetes in an hospital based cohort of children with diabetes mellitus

Doi : DM-11-2001-27-5-1262-3636-101019-ART5 

E. Ortega-Rodriguez [1],

C. Levy-Marchal [1],

N. Tubiana [1],

P. Czernichow [1],

M. Polak [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Objectives

Increasing awareness of the heterogeneity of diabetes mellitus (DM) at presentation is changing our approach to this disease. We used the 1999 American Diabetes Association (ADA) criteria to determine the distribution of DM patterns in a large pediatric cohort with the aim of documenting the emergence of type 2 diabetes mellitus.

Material and methods

Charts of diabetic children aged 1 to 16 years and admitted to our center between 1993 and 1998 were reviewed for data needed to achieve classification of the type of diabetes mellitus.

Results

Of the 382 study patients, 327 (85.6 %) had autoimmune type 1 DM (clinical insulin-treated type 1 DM with immunologic and/or genetic evidence of autoimmunity) and 6 (1.6 %) had idiopathic type 1 DM (clinical insulin-treated type 1 DM without evidence of autoimmunity). Four (1.0 %) patients met all the criteria for type 2 DM; all were obese and three had acanthosis nigricans; in one the diagnosis was changed from type 1 to type 2 DM during follow-up. Four patients could be classified as lean patients with type 2 DM. In keeping with recent reports of a rise in the incidence of type 2 DM, 6 of these type 2 cases were diagnosed in the last year of the study.

Conclusion

The ADA classification helps to understand the pathophysiology of pediatric DM, thus providing useful therapeutic guidance. At presentation, most cases of pediatric DM are type 1, but we show here that type 2 DM becomes now a diagnosis to consider although in children. Our study, from a one large study center is not an epidemiological one but is consistent with population studies. Systematic or targeted screening for type 2 in children should be discussed.

Abstract

Emergence du diabète de type 2 dans une cohorte de diabétologie pédiatrique hospitalière.

Objectif

L'hétérogénéité de la présentation du diabète sucré de l'enfant est en train de modifier notre approche de la maladie. Nous avons utilisé la classification de 1999 de l'American Diabetes Association (ADA) pour définir les différents types de diabète sucré présents dans une large cohorte d'enfants diabétiques avec le but de documenter l'émergence récente du diabète de type 2 dans cette cohorte pédiatrique.

Matériel et méthodes

Les dossiers d'enfants ayant un diabète, agés entre 1 et 16 ans et admis dans notre centre entre 1993 et 1998 ont été étudiés pour les données permettant de classer le diabète sucré selon les critères de l'ADA.

Résultats

De 382 patients, 327 (85,6 %) avaient un diabète de type I auto-immun (diabète traité par insuline avec des marqueurs immunologiques et/ou génétiques d'auto-immunité) et 6 (1,6 %) avaient un diabète de type 1 idiopathique (diabète traité par insuline sans évidence d'auto-immunité). Quatre patients (1 %) avaient tous les critères de diabète de type 2; tous étaient obèses and trois avaient un acanthosis nigricans; chez l'un deux le diagnostic a été ainsi revu de diabète de type 1 à diabète de type 2. Quatre patients ont pu être classés comme des patients minces ayant un diabète de type 2. En accord avec l'augmentation de fréquence du diabète de type 2, 6 des 8 cas de diabète de type 2 ont vu leur diagnostic posé lors de la dernière année de notre étude.

Conclusion

La classification de l'ADA aide à classer sur une base physiopathologique le diabète sucré chez l'enfant, ce qui permet donc une meilleure prise en charge thérapeutique. Lors du diagnostic de diabète chez l'enfant, la plupart des cas sont des cas de diabète de type 1, mais nous montrons ici que le diagnostic de diabète de type 2 doit être envisagé même chez l'enfant. Notre étude, issue d'un centre à fort recrutement n'est pas une étude épidémiologique, mais est néanmoins en accord avec les études de population. La meilleure stratégie de dépistage du diabète de type 2 chez l'enfant reste à determiner.


Plan



© 2001 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Vol 27 - N° 5

P. 574-578 - novembre 2001 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Predictors of response to glimepiride in patients with type 2 diabetes mellitus
  • G. Charpentier, L. Vaur, S. Halimi, F. Fleury, E. Derobert, A. Grimaldi, V. Oriol, S. Etienne, J.J. Altman
| Article suivant Article suivant
  • Effect of low zinc diet on 65 Zn turnover in non-insulin dependent diabetic mice
  • Z. Kechrid, N. Bouzerna, M.S. Zio

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

Déjà abonné à cette revue ?

Publicité