Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Comparison of two diagnostic tests for gestational diabetes in predicting macrosomia

Doi : DM-04-2003-29-2-1262-3636-101019-ART6 

N Chastang [1],

A Hartemann-Heurtier [1],

C Sachon [1],

D Vauthier [2],

Y Darbois [2],

A Bissery [3],

JL Golmard [3],

A Grimaldi [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Comparaison de deux tests diagnostiques de diabète gestationnel vis-à-vis de la prédiction de la macrosomie

Objectif

Valider un test diagnostique de diabète gestationnel capable de prédire le risque de macrosomie.

Méthode

Etude prospective sur 354 femmes à risque de diabète gestationnel afin de comparer deux tests glycémiques de dépistage des grossesses à risque de macrosomie. Les deux tests comparés ont consisté en la mesure de la glycémie à jeun et deux heures après un petit déjeuner habituel (test dit « pragmatique »), et la réalisation du test de référence utilisé en France (test de O'Sullivan avec ou sans hyperglycémie par voir orale avec 100 g de glucose). Les femmes ont été traitées pour le diabète gestationnel lorsqu'elles présentaient un risque élevé de macrosomie. Le critère de jugement principal était la macrosomie (définie par un poids de naissance trop élevé par rapport au terme). En raison de la présence de femmes traitées pour le diabète gestationnel dans notre population, les sensibilité et spécificité des tests ont été calculées en utilisant soit l'incidence de macrosomie observée dans notre étude, soit l'incidence de macrosomie observée théoriquement en l'absence de traitement (22 % dans la littérature).

Résultats

La macrosomie a été observée chez 49 nouveaux nés (14 %). Le test « pragmatique » est significativement plus sensible que le test de référence quelle que soit la méthode de calcul utilisée (respectivement 46, 9 % versus 16, 3 %, p = 0, 0001 dans le 1 er cas, et 54, 3 % versus 20, 1 %, p = 0, 0001 dans le 2 nd cas). Le test de référence est significativement plus spécifique que le test pragmatique quelle que soit la méthode de calcul utilisée (respectivement 80 % versus 68, 2 %, p = 0, 0001 dans le 1 er cas et 80, 6 % versus 70 %, p = 0, 0001 dans le 2 e cas).

Conclusion

Notre étude montre qu'un test de dépistage « pragmatique » est plus sensible que le test de référence utilisé en France pour dépister les grossesses à risque de macrosomie.

Abstract

Objectives

To validate a diagnostic test for gestational diabetes which predicts the risk of macrosomia.

Methods

A prospective study was carried out among 354 women at risk for gestational diabetes to compare two glucose tests diagnosing pregnancies at risk of macrosomia. The “practical” test consisted in glucose measurement in the fasting state and two hours after an usual breakfast and the “reference” test was the test proposed in France (O'Sullivan test with or without a 100 g oral glucose tolerance test). Both tests were made between the 24 th and 28 th week of gestation. Women at high risk for macrosomia were treated. The first assessment criterion was macrosomia (babies large for gestational age). Because of the presence of women treated for gestational diabetes in our sample, the sensitivity and specificity of the tests in diagnosing pregnancies at risk of macrosomia were calculated using either the incidence of macrosomia observed in our population, or the incidence of macrosomia observed theoretically in the absence of treatment (22% in literature).

Results

Macrosomia was diagnosed in 49 neonates (14%). The “practical” test was significantly more sensitive than the reference test (respectively 46.9% versus 16.3%, p = 0.0001 in the first case, and 54.3% versus 20.1%, p = 0.0001 in the second case). The “reference” test was significantly more specific than the “practical” test (respectively 80% versus 68.2%, p = 0.0001 in the first case, and 80.6% versus 70%, p = 0.0001 in the second case).

Conclusion

Our study shows that the simplified “practical” test is more sensitive than the “reference” test currently used in France in screening women at risk of macrosomia.

Keywords: Gestational Diabetes , Diagnostic Test , Macrosomia

Keywords: Diabète gestationnel , Test diagnostique , macrosomie


Plan



© 2003 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Vol 29 - N° 2

P. 139 - avril 2003 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Interpretation of circulating C-reactive protein levels in adults: Body Mass Index and gender are a must
  • L Piéroni, JP Bastard, A Piton, L Khalil, B Hainque, C Jardel
| Article suivant Article suivant
  • Protection of insulin-secreting INS-1 cells against oxidative stress through adenoviral-mediated glutathione peroxidase overexpression
  • C Moriscot, MJ Richard, MC Favrot, PY Benhamou

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

Déjà abonné à cette revue ?

Publicité