Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Blood glucose changes and adjustments of diet and insulin doses in type 1 diabetic patients during scuba diving (for a change in French regulations)

Doi : DM-04-2005-31-2-1262-3636-101019-200513251 

B Lormeau [1],

A Sola [2],

A Tabah [3],

S Chiheb [1],

L Dufaitre [4],

O Thurninger [5],

R Bresson [6],

C Lormeau [1],

JR Attali [1],

P Valensi [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Modifications glycémiques et ajustements d'alimentation et des doses d'insuline chez les diabétiques de type 1 lors de la plongée sous-marine (proposition d'une nouvelle réglementation française)

Objectif

En France, les diabétiques n'étaient pas autorisés à plonger. La raison principale est le risque d'hypoglycémie en immersion. La plongée est cependant autorisée dans de nombreux pays.

Le but est de suivre les modifications glycémiques, les ajustements alimentaires et les traitements insuliniques chez des diabétiques de type 1 en plongée sous-marine, et proposer des recommandations spécifiques pour la plongée.

Méthodes

Quinze volontaires, diabétiques de type 1 sans complication, bien équilibrés (HbA1c moyenne = 7,2 %) ont réalisé huit plongées à 20 mètres de profondeur en quatre jours, en automne, dans une eau entre 12 et 16°C. Un protocole strict fondé sur des contrôles glycémiques capillaires a été mis en place pour prévenir l'hypoglycémie.

Résultats

Aucune hypoglycémie ni aucun incident n'ont été relevés sous l'eau. Le relevé des glycémies capillaires et des prises alimentaires indique une glycémie moyenne à 200 mg/dl (11 mmol/l) avant immersion, une baisse moyenne de 40 mg/dl (2,2 mmol/l) après la plongée, une diminution moyenne des doses d'insuline de 19,3 % le dernier jour, et des ingesta moyens de 3 225 Kcal/jour. Une mesure en continu de la glycémie (CGMS) a fonctionné chez un patient en immersion et montré dans ces conditions une bonne stabilité des glycémies pendant les plongées, mais des baisses glycémiques dans les 8 heures suivantes.

Conclusion

En respectant un protocole strict de prévention d'hypoglycémie, le risque d'hypoglycémie est faible. Nous recommandons une glycémie avant la mise à l'eau entre 200 et 250 mg/dl (11-13,75 mmol/l), une baisse plus importante des doses d'insuline (de 30 %) et une prise de glucides à bord avant la plongée. Un protocole d'immersion et des propositions d'aptitudes restreintes à la plongée loisir chez le diabétique traité à l'insuline ont été validées par la fédération française de plongée (FFESSM). Les restrictions proposées sont: plongées dans la “courbe de sécurité” (sans palier de décompression), plongées dans l'espace médian (6 à 20 mètres), dans une eau à plus de 14°C et accompagnement par un moniteur.

Abstract

Objective

In France, diabetic subjects were not allowed to dive. The principal risk is hypoglycemia during immersion. However scuba diving is allowed in many countries.

To follow blood glucose changes, food intake and insulin adjustments in type 1 diabetic patients when diving, and to propose specific guidelines for such patients willing to practice recreational scuba diving.

Methods

Fifteen well-controlled (mean HbA1c: 7.2 %) type 1 diabetic patients without complications were volunteer to dive under strict medical monitoring. They dove 8 times in 4 days in autumn at a depth of 20 meters, in 12°C to 16°C water. A strict protocol based on blood glucose was implemented to prevent hypoglycaemia.

Results

No case of hypoglycemia was observed and no faintness was reported underwater. Mean blood glucose before diving was 200 mg/dl (11 mmol/l). There was a mean fall in blood glucose of 40 mg/dl (2.2 mmol/l) during dives, a mean decrease in daily insulin doses by 19.3% on the last day. Daily energy intake was 3 225 Kcal in average. A continuous glucose monitoring (CGMS) was performed in one patient and showed a rather stable glycemia during immersion but a decrease within the 8 hours after.

Conclusion

When respecting a strict protocol to prevent hypoglycaemia, the risk of hypoglycaemia appears quite low. We recommend an ideal glycemic goal of 200-250 mg/dl (11-13.75 mmol/l) before immersion, a higher reduction of insulin doses (-30%) and taking carbohydrates on board in any case. The present data have recently led the French diving federation (FESSM) to allow type 1 diabetic patients to dive with some restrictive qualification requirements: dives within the "safety curve" (no decompression curve), in above 14°C water, depth limited to the median space range (6 to 20 meters), plus mandatory guidance by a diving instructor.


Mots clés : Plongée sous marine , Diabète , Aptitudes restreintes , Surveillance glycémique

Keywords: Scuba diving , Diabetes , Restrictive qualification , Continuous glucose monitoring


Plan



© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Vol 31 - N° 2

P. 144-151 - avril 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Stress myocardial scintigraphy and dobutamine echocardiography in the detection of coronary disease in asymptomatic patients with type 2 diabetes
  • Cl Le Feuvre, O Barthélémy, D Dubois-Laforgue, Ch Maunoury, A Mogenet, N Baubion, JP Metzger, J Timsit
| Article suivant Article suivant
  • Evaluation of a screening program for diabetic retinopathy in a primary care setting Dodia (Dépistage ophtalmologique du diabète) study
  • P Massin, JP Aubert, E Eschwege, A Erginay, JC Bourovitch, A BenMehidi, M Nougarède, S Bouée, F Fagnani, MS Tcherny, M Jamet, M Bouhassira, M Marre

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

Déjà abonné à cette revue ?

Publicité