Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Herbal medicine and treatment of diabetes in Africa : an example from Guinea

Doi : DM-04-2006-32-2-1262-3636-101019-200517732 

NM Baldé [1],

A Youla [1],

MD Baldé [2],

A Kaké [1],

MM Diallo [1],

MA Baldé [3],

D Maugendre [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Phytothérapie et traitement du diabète en Afrique sub-saharienne : l'exemple de la Guinée

Objectifs

Le recours à la phytothérapie est fréquent en Afrique et notamment en Guinée. Sa pratique est transmise oralement et de manière rituelle. Les objectifs de cette étude étaient de déterminer la fréquence de patients diabétiques qui ont recours à la phytothérapie, de recenser les plantes médicinales utilisées, et enfin d'identifier les raisons de l'usage ainsi que les modes galéniques d'utilisation.

Méthodes

Un questionnaire portant sur l'usage de la phytothérapie a été proposé à tous les patients diabétiques hospitalisés ou consultants dans le service d'Endocrinologie du CHU de Conakry entre le 1er avril et le 30 juin 2003.

Résultats

397 patients y ont répondu ; 33 % faisaient usage de la phytothérapie. Les raisons multiples, et parfois associées, de ce recours étaient la croyance en l'efficacité des plantes (74 %), la meilleure accessibilité à ce traitement (70 %), le coût plus faible des plantes (48 %) et la quête d'une guérison totale (37 %). Le « bouche à oreille » avait convaincu 78 % des utilisateurs. La majorité des utilisateurs de la phytothérapie étaient satisfaits (85 %). Nous avons observé chez 23 patients (18 %) une ou plusieurs manifestations cliniques concomitantes à la prise des phytomédicaments, notamment digestives (10 cas) et cutanées (8 cas). Deux cas d'hypoglycémie ont été notés.

Conclusion

L'usage de la phytothérapie est fréquent dans l'arsenal thérapeutique antidiabétique en Guinée. Cette utilisation doit cependant s'appuyer sur les résultats d'études scientifiques, malheureusement encore trop peu nombreuses. Les conditions de leur utilisation doivent être précisées et ce d'autant plus que les utilisateurs potentiels doivent être mis en garde contre d'éventuels effets secondaires.

Abstract

Herbal medicine and treatment of diabetes in Africa: an example from Guinea

Aim

Use of medicinal plants is widespread in Africa, particularly in Guinea where oral transmission of practices is part of the social ritual. The purpose of this study was to determine the proportion of diabetic patients who use herbal medicine and identify the types of plants in use. Reasons for using herbal medicine and the formulations employed were also noted.

Methods

A questionnaire on use of herbal medicine was proposed to all diabetic patients hospitalized or consulting the Endocrinology Unit of the Conakry University Hospital between April 1 and June 30, 2003.

Results

A total of 397 patients responded; 33% declared they used herbal medicine. They proposed many motivations, sometimes in association: belief in its efficacy (74%), easy access to medicinal plants (70%), lower cost (48%), and search for complete cure of diabetes (37%). Hearing about a positive experience had convinced 78% of the users to use herbal medicine. The majority of the users were satisfied (85%). One or more clinical manifestations occurring concomitantly with use of herbs was observed in 23 patients (18%), particularly gastrointestinal disorders (n = 10) and skin problems (n = 8). Two cases of hypoglycaemia were noted.

Conclusion

Herbal medicine plays an important role in anti-diabetes treatment in Guinea. This type of treatment should be based on scientific evidence but very few studies have been conducted. Conditions of use should be better defined and patients should be informed of potential adverse effects.


Mots clés : Diabète , Traitement , Phytothérapie , Plantes médicinales , Guinée

Keywords: Diabetes , Treatment , Medicinal plants , Herbal medicine , Guinea


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Vol 32 - N° 2

P. 171-175 - avril 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Lymphocyte ecto-5'-nucleotidase in obese type 2 diabetic patients treated with gliclazide
  • V Stefanovic, S Antic, M Milojkovic, G Lazarevi?, P Vlahovic
| Article suivant Article suivant
  • Elevated level of methylglyoxal during diabetic ketoacidosis and its recovery phase
  • Z Turk, I Nemet, L Varga-Defteardarovi?, N Car

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

Déjà abonné à cette revue ?

Publicité