Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Increased prevalence of diabetes among immigrants from non-European countries in 60-year-old men and women in Sweden - 17/02/08

Doi : 10.1016/j.diabet.2006.07.001 

P.-E. Wändell [1],

A. Wajngot [1],

U. de Faire [2 et 3],

M.-L. Hellénius [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Résumé

La prévalence du diabète sucré est plus élevée en Suède chez les immigrants de pays non européens dans un échantillon d'hommes et de femmes âgés de 60 ans.

Cette étude transversale, menée dans un échantillon pris au hasard parmi les hommes et les femmes âgés de 60 ans du département de Stockholm (Suède), avait pour but d'évaluer la prévalence de diabète sucré chez les sujets d'origine étrangère par comparaison avec des suédois. Les groupes analysés comportaient 3329 sujets suédois, 654 immigrants venus de pays européens et 123 immigrants de pays non européens. La prévalence du diabète sucré est élevée en les hommes par comparaison avec des femmes, 9,7 vs 5,1 % (p < 0,001). Le risque de diabète était le même chez les immigrants venus de pays européens que chez les Suédois, respectivement 7,6 vs 6,9 %, Odds ratio (OR) après ajustement selon le sexe : 1,14 (IC à 95 % 0,83-1,57). Chez les immigrants originaires de pays de non européens, la prévalence du diabète sucré est le double de celle des suédois, 14,6 %, OR après ajustement selon le sexe : 2,19 (IC à 95 % 1,30–3,69), mais cette augmentation disparaissait après ajustement aussi selon l'indice de masse corporelle, le niveau d'éducation, de profession et les habitudes de vie : OR : 1,21 (IC à 95 % 0,65-2,26). En conclusion, la prévalence du diabète sucré est plus élevée en Suède chez les immigrants venus de pays non européens. L'augmentation du risque est associée aux facteurs socioéconomiques et aux habitudes de vie, et principalement à l'augmentation de l'indice de masse corporelle.

Abstract

Abstract

Aims

To estimate the prevalence of risk factors for diabetes in subjects of foreign origin compared to Swedish-born.

Methods

A cross-sectional study with subjects included from a random sample of the population of in Stockholm County, Sweden, among 60-year-old men and women. Number in the analyzed groups were Swedish-born n = 3329, immigrants from Europe n = 654, and immigrants from non-European countries n = 123. The health screening including physical examination, laboratory testing and a questionnaire on medical, socioeconomic and life-style factors.

Results

Men showed a higher prevalence of diabetes than women, 9.7% vs. 5.1% (P < 0.001). Among European immigrants, no excess risk was present compared to Swedish-born subjects, 7.6% vs. 6.9%, sex-adjusted odds ratio (OR): 1.14 (95% confidence interval (CI) 0.83–1.57). Among non-European immigrants, prevalence of diabetes was two times higher, i.e. 14.6%, sex-adjusted OR: 2.19 (95% CI: 1.30–3.69), compared to Swedish-born subjects. When also adjusting for anthropometrical, socioeconomic and life-style factors, ORs were for European immigrants 0.95 (95% CI: 0.68–1.33), and non-European immigrants OR: 1.21 (95% CI: 0.65–2.26). Beside sex, i.e. female OR: 0.50 (95% CI: 0.38–0.66), the only significant covariate in full model was BMI-category, i.e. overweight OR: 1.83 (95% CI: 1.29–2.59), and obesity OR: 4.64 (95% CI: 3.25–6.63).

Conclusions

The prevalence of diabetes was found to be considerably higher among immigrants from non-European countries in Sweden. The excess risk was associated with above all to a higher BMI.


Mots clés : Ethnicité , Prévalence , Diabète sucré , Population , Sexe , Immigration , Suède

Keywords: Diabetes mellitus , Ethnicity , Gender , Prevalence , Population , Sweden , Immigration


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Vol 33 - N° 1

P. 30-36 - février 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Increased cholesterol intake in women with gestational diabetes mellitus
  • J.M. González-Clemente, O. Carro, I. Gallach, J. Vioque, A. Humanes, C. Sauret, M. Abella, G. Giménez-Pérez, D. Mauricio
| Article suivant Article suivant
  • Maternal history of type 2 diabetes is associated with diabetic nephropathy in type 1 diabetic patients
  • S. Hadjadj, F. Duengler, F. Torremocha, G. Faure-Gerard, F. Bridoux, M. Boissonnot, G Mauco, J. Guilhot, R. Maréchaud

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.