Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Type I spinal arteriovenous fistulae exception: A case for reclassification - 04/05/13

Doi : 10.1016/j.neuchi.2012.12.002 
K.R. Bulsara , R. Hebert, D. Gimbel, K. Abbed
Yale Department of Neurosurgery, Neurovascular and Spine Sections, 333, Cedar Street, TMP 4, New Haven, 06520 CT, United States 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Objective

Type I spinal arteriovenous lesions represent dorsal dural arteriovenous fistulae with no spinal artery involvement. We report an exception to this and propose dividing Type I lesions into dorsal and ventral categories.

Methods

A 51-year-old patient presented with a partial Brown-Sequard syndrome. An angiogram revealed a spinal arteriovenous fistula, most prominently being fed a radicular artery arising from the right vertebral artery with only ventral venous drainage.

Results

This feeder was selected and embolized with onyx, however residual fistula persisted and the patient subsequently underwent microsurgical disconnection. At six-month follow-up, patient motor deficits have resolved and difficulty with proprioception is improving.

Conclusion

Type I dural arteriovenous fistulae are associated with dorsal venous drainage. Our case demonstrates an exception to this. Recognizing this exception was crucial, because it allowed for simple microsurgical disconnection. We propose that type I dural arteriovenous fistulae be subdivided into ventral and dorsal based on their drainage pattern. This differentiation is critical because lesions with ventral drainage have traditionally been classified as type IV. These lesions have a different treatment method given involvement of spinal arteries.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectif

Le type I des lésions artérioveineuses rachidiennes désigne les fistules artérioveineuses durales dorsales sans participation de l’artère spinale. Nous rapportons une exception à cette définition et proposons de diviser les lésions de type I en deux sous-catégories : lésions dorsales et lésions ventrales.

Méthodes

Un homme de 51ans était pris en charge pour un syndrome de Brown-Séquard partiel. L’angiographie a révélé une fistule artérioveineuse rachidienne principalement alimentée par une artère radiculaire issue de l’artère vertébrale droite, avec un drainage veineux uniquement ventral.

Résultats

Ce vaisseau a été cathétérisé et embolisé à l’onyx. Une fistule résiduelle a cependant persisté justifiant d’une procédure de déconnexion microchirurgicale. À six mois postopératoires, le déficit moteur du patient a régressé et les troubles de la proprioception sont en cours d’amélioration.

Conclusion

Les fistules artérioveineuses durales de type I sont associées à un drainage veineux dorsal. Notre cas illustre une exception à cette définition. Avoir reconnu cette exception est primordial, car cela a permis une simple déconnexion microchirurgicale de cette fistule. Nous proposons que les fistules artérioveineuses durales de type I soient subdivisées en fonction de la position ventrale ou dorsale de leur drainage. Cette différenciation est essentielle car les lésions à drainage ventral ont traditionnellement été considérées comme des lésions de type IV qui ont un traitement différent compte tenu de l’implication des artères spinales.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Spinal fistula, Arteriovenous malformation, Spinal cord, Microsurgery, Endovascular

Mots clés : Fistule rachidienne, Malformation artérioveineuse, Moelle épinière, Microchirurgie, Endovasculaire


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 59 - N° 2

P. 69-74 - avril 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La hernie discale lombaire paralysante : une urgence chirurgicale ? Réflexion à propos d’une série de 24 patients et des données de la littérature
  • A. Dubuisson, S. Borlon, F. Scholtes, T. Racaru, D. Martin
| Article suivant Article suivant
  • Anterior fossa schwannoma mimicking an olfactory groove meningioma: Case report and literature review
  • F. Sauvaget, P. François, M. Ben Ismail, C. Thomas, S. Velut

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.