Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Distal middle cerebral artery aneurysm: A proposition of microsurgical management - 04/07/13

Doi : 10.1016/j.neuchi.2013.04.007 
T. Calvacante a, S. Derrey a, S. Curey a, O. Langlois a, P. Fréger a, E. Gérardin b, H. Castel c, F. Proust a, , c
a Department of neurosurgery, Rouen university hospital, 1, rue de Germont, 76031 Rouen cedex, France 
b Department of neuroradiology, Rouen university hospital, 1, rue de Germont, 76031 Rouen cedex, France 
c Inserm U982, neuronal and neuroendocrine communication and differentiation, faculty of medicine, Rouen university, Rouen, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Objectives

Based on a cohort of patients treated on distal middle cerebral artery (MCA) aneurysm by microsurgical approach, the objectives were to assess the following: the postoperative functional outcome, study the causes of early neurological deterioration and to determine the predictive factors of favourable outcome.

Patients and methods

From a neurovascular prospective database, this retrospective longitudinal study included all the patients treated for cerebral aneurysm located on the distal segment of the MCA over two decades (January 1990–December 2011). The patients were all treated by microsurgical clipping exclusion. Any aneurysm was associated to infectious angiopathy. Data were retrieved from the patient's medical charts. The outcome was analysed twice: during the immediate postoperative period and at 6months according to the modified Rankin scale. The relative risk was estimated for each variable and the prognostic factors were assessed using a multivariate logistic regression model (P<0.05).

Results

Twenty-eight patients, mean age 40±13.3years (median: 43 years; range 6–70 years) were divided into the ruptured group (n=20) and unruptured group (n=8). In the ruptured group, the initial clinical status was good (WFNS I–III) in 12 patients (60%) and poor in eight (40%) with an intracerebral haematoma (ICH) in 11 (55%). For both groups, the aneurysm location on the distal MCA decreased at a rate from 64.8% of the insular segment to 25% of the opercular then 10.7% to the cortical. During the hospital stay, neurological deterioration occurred in 16 patients (57.2%). The diagnosed causes were cerebral ischaemia in 10 (35.6%), initial ICH in three (10.7%), hydrocephalus in two (7.1%) and epilepsy in one (7.1%). At 6months, a favourable outcome (mRS 0–2) was observed in 19 patients (68.1%), a definitive morbidity in seven (24.9%) and death in two (7.2%). Based on the prognostic factors, only the absence of immediate postoperative neurological deterioration was identified as significant for a favourable outcome.

Conclusion

These rare cerebral aneurysms resulted in a high proportion of poor initial status related to a frequent ICH. Cerebral ischaemia was a major cause of the immediate neurological deterioration and the absence of immediate neurological deterioration was the single identified prognostic factor.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectif

Les anévrismes distaux de l’artère cérébrale moyenne (ACM), rares, posent des questions spécifiques liés à leur topographie. L’objectif du travail était d’évaluer dans une cohorte consécutive de patients, le devenir fonctionnel postopératoire, les causes de la détérioration neurologique précoce et déterminer les facteurs prédictifs d’une évolution favorable.

Patients et méthode

Cette étude longitudinale, rétrospective, concernait tous les patients traités d’anévrisme implantés au-delà de la bifurcation majeure – distaux – de l’ACM durant deux décennies (janvier 1990–décembre 2011). Tous les patients ont été traités par exclusion microchirurgicale. Les données étaient extraites des dossiers médicaux identifiés à partir d’un registre constitué prospectivement. L’évolution était analysée en période immédiate et à six mois selon les critères de la classification modifiée de Rankin. Le risque relatif était estimé pour chaque variable et les facteurs pronostiques à l’aide d’une analyse par régression logistique ordinale.

Résultats

La cohorte composé de 28 patients (âge moyen : 40±13,3ans, médiane : 43ans, extrêmes : 6–70ans) était divisée en un groupe rompu (n=20) et non rompu (n=8). Dans le groupe rompu, la présentation clinique initiale était WFNS I–III chez 12 patients (60 %) et WFNS IV–V chez huit (40 %) ; un hématome intracérébral associé était diagnostiqué chez 11 patients (55 %). La topographie des anévrismes distaux de la cohorte était le segment insulaire pour 64,8 % des anévrismes, le segment operculaire pour 25 % et le segment cortical pour 10,7 %. Durant l’hospitalisation, une détérioration neurologique survenait chez 16 patients (57,2 %). Les étiologies étaient une ischémie cérébrale chez dix patients (35,6 %), l’hématome cérébral initial chez trois (10,7 %), une hydrocéphalie chez deux (7,1 %) et une épilepsie chez un (7,1 %). À six mois, une évolution favorable (Rankin 0–2) était observé chez 19 patients (68,1 %), une morbidité chez sept (24,9 %) et un décès chez deux (7,2 %). L’unique facteur pronostique indépendant d’une évolution favorable était l’absence de détérioration neurologique postopératoire immédiate.

Discussion

Ces patients avec anévrisme rompu de topographie distale sur l’ACM présentent une haute proportion d’état clinique défavorable initial liée à la fréquence des hématomes cérébraux associés. Ces anévrismes par leur topographie distale sont traités de manière prépondérante par exclusion microchirurgicale faisant parfois appel à des techniques de neuronavigation. L’ischémie cérébrale, sur ces artères de petit calibre, est à haut risque recommandant actuellement l’utilisation de procédures de contrôle peropératoire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Distal middle cerebral artery, Cerebral aneurysm, Microsurgical clipping, Image-guided system, Outcome

Mots clés : Artère cérébrale moyenne distale, Anévrisme cérébral, Traitement microchirurgicale, Système de neuronavigation, Évolution


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 59 - N° 3

P. 121-127 - juin 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Eighteen cases of crowned dens syndrome: Presentation and diagnosis
  • M. Godfrin-Valnet, G. Godfrin, J. Godard, C. Prati, E. Toussirot, F. Michel, D. Wendling
| Article suivant Article suivant
  • Renal carcinoma relapse presenting as a peripheral nerve sheath tumor: A case report and brief review of the literature
  • I. Cabrilo, K. Burkhardt, K. Schaller, E. Tessitore

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.