Médecine

Paramédical

Autres domaines


Influence d’une forte diminution du recours à l’épisiotomie sur le taux global de périnée intact et peu lésionnel dans une population d’une maternité de niveau III - 30/07/13

Impact of a major decrease in the use of episiotomy on perineal tears in a level III maternity ward

Doi : 10.1016/j.jgyn.2013.06.002 
M. Chehab, M. Courjon, A. Eckman-Lacroix, R. Ramanah, R. Maillet, D. Riethmuller
 Pôle mère-femme, CHU Jean-Minjoz, 3, boulevard Flemming, 25030 Besançon cedex, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mardi 30 juillet 2013
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

But

Mettre en évidence l’effet d’une politique d’utilisation très restrictive de l’épisiotomie sur le taux de périnée intact et peu lésionnel dans une maternité de niveau III.

Population et méthodes

Il s’agit d’une étude de cohorte rétrospective dans une maternité de niveau III comparant les déchirures périnéales survenant dans notre centre sur les années 2003 versus 2010. Nous avons inclus pour l’analyse : les grossesses de terme supérieur ou égal à 25 SA, poids fœtal supérieur à 500g, accouchement par voie vaginale, grossesses simples ou multiples, accouchements en présentation céphalique et podalique.

Résultats

Les deux populations étaient comparables. En 2003, le taux d’épisiotomie (rapporté au nombre de patientes ayant accouché par voie basse) était de 18,8 % alors qu’il était de 1,3 % en 2010. On constate que le taux de périnées intacts a augmenté de façon statistiquement significative, passant de 28,8 % à 37,5 % respectivement (p<0,0001). Par ailleurs, on note une augmentation des déchirures périnéales des premier et second degrés (20,5 % en 2003 et 40,2 % en 2010, p<0,0001) et des déchirures périnéales antérieures (17,8 % en 2003 et 30,3 % en 2010, p<0,0001). On note également une diminution significative des déchirures périnéales avec rupture sphinctérienne (1 % en 2003 et 0,3 % en 2010 p<0,0001).

Discussion

La majorité (plus de 2/3) des épisiotomies non réalisées en comparant 2003 à 2010 (−17,5 %) se sont transformées en périnée du 1er degré qui est aujourd’hui considéré comme une lésion légère peu morbide et ne relevant pas obligatoirement d’une suture. Une diminution majeure du taux d’épisiotomie permet d’augmenter le taux de périnées intacts mais en augmentant le taux de déchirures périnéales « non graves ». En créant une entité composite des périnées peu ou pas lésionnels, le gain de cette politique restrictive concerne une femme sur huit.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objective

To evaluate the perineal outcome after a major decrease in episiotomy rate in a high-risk (level III) maternity ward.

Materials and methods

This was a retrospective cohort study in a teaching high-risk maternity comparing perineal tears between 2003 and 2010. We included for analysis: pregnancies at 25 weeks or more, fetal birthweights of 500g or more, vaginal deliveries in our maternity, singletons or multiple pregnancies, cephalic or breech presentations.

Results

The two populations were comparable. In 2003, we performed 18.8% of episiotomies and 1.3% in 2010. Between these years, our intact perineum rate increased from 28.8 to 37.5% (P<0.0001). We also report an increase in first and second degree perineum lesions (20.5% in 2003 and 40.2% in 2010, P<0.0001) and anterior perineal lesions (17.8% in 2003 and 30.3% in 2010, P<0.0001). We also report a significant decrease in perineal lesions with sphincter injuries (1% in 2003 and 0.3% in 2010 P<0.0001).

Discussion

Comparing 2003 to 2010, the majority of cases with no episiotomy (over 2/3) resulted in first degree perineum lesions which are today recognized as benign lesions without any systematic need for suturing. A restrictive use of episiotomy increases the rate of intact perineum and of “non-severe” perineal lesions.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Taux d’épisiotomie, Utilisation restrictive, Diminution, Périnée intact, Déchirures périnéales

Keywords : Episiotomy rate, Restrictive use, Decrease, Intact perineum, Perineal lesions


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.