Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Sédation-analgésie en réanimation de l'adulte - 22/08/13

[36-710-A-10]  - Doi : 10.1016/S0246-0289(13)59040-2 
G. Chanques a, , S. Jaber a, B. Jung a, J.-F. Payen b
a Département d'anesthésie-réanimation, Hôpital Saint-Éloi, CHRU Montpellier, 80, avenue Augustin-Fliche, 34295 Montpellier cedex 5, France 
b Pôle d'anesthésie-réanimation, Hôpital Michallon, CHU Grenoble, 38043, Grenoble cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 12
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 2

Résumé

Les pratiques de la sédation en réanimation évoluent depuis plusieurs années vers une rationalisation de son administration au plus près des besoins du patient. La douleur est ainsi évaluée et traitée distinctement du niveau de vigilance : la sédation est reformulée en « sédation-analgésie » (SA). D'autre part, les travaux entrepris sur la dernière décennie ont montré de nombreux avantages à diminuer la durée de la SA ainsi que la profondeur de sédation. Plusieurs concepts d'administration permettent d'éviter une SA excessive et ses complications. Ces concepts sont complémentaires et non opposables. Afin d'éviter les sous-dosages et surdosages médicamenteux, la SA devrait être administrée en suivant un algorithme piloté par l'équipe infirmière et ayant pour objectifs des cibles de sédation et de douleur prescrites par le médecin selon des outils cliniques validés (échelle de sédation, score comportemental de douleur). La SA profonde ne devrait être réservée qu'à certains patients (détresse respiratoire, hypertension intracrânienne). En cas d'asynchronie patient/ventilateur, le renforcement de la SA ne devrait intervenir qu'après avoir optimisé les réglages ventilatoires en privilégiant le concept de l'adaptation du ventilateur au patient et non l'inverse. L'indication de SA continue devrait être recherchée quotidiennement et son administration arrêtée au moindre doute. Dans le même sens, certains auteurs ont même montré que la SA continue ne devrait probablement pas être introduite chez tous les patients de réanimation. Le traitement ponctuel et ciblé des troubles neurologiques et psychologiques et de la douleur pourrait constituer une alternative à la SA continue chez un grand nombre de patients. Enfin, de nouvelles approches, comme la sédation basée sur l'analgésie, ou sur de nouveaux agents médicamenteux comme la dexmédétomidine ou les gaz halogénés, peuvent s'ajouter à l'ensemble de ces concepts complémentaires.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Sédation, Analgésie, Douleur, Protocole de sédation, Réanimation, Coma


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Indices de gravité et applications en réanimation
  • B. Guidet, P. Aegerter
| Article suivant Article suivant
  • Réanimation pour arrêt cardiaque extrahospitalier
  • R. Jouffroy, J.-P. Orsini, L. Lamhaut

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.