Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prevalence of treatment for diabetes during 1997–2007, and trends in cardiovascular risk factors between 2001 and 2007 according to diabetic treatment, in the IPC (Investigations Préventives et Cliniques; Preventive and Clinical Investigations) cohort

Prévalence du traitement antidiabétique entre 1997 et 2007 et les tendances des facteurs de risque cardiovasculaires entre 2001 et 2007 en fonction du traitement antidiabétique dans la cohorte IPC (Investigations préventives et cliniques)

Doi : 10.1016/j.diabet.2013.01.003 

F. Thomas a  , E. Eschwege b, K. Bean a, B. Pannier a c, N. Danchin a d e

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Aim

This study aimed to evaluate changes in the prevalence of glucose-lowering agents in a large, unselected general French population from 1997 to 2007, with specific focus on changes in other cardiovascular risk factors in relation to diabetic status during 2001–2002 and 2006–2007.

Methods

The prevalence of treated diabetes was assessed in a large population who had a health check-up at the “Investigations Préventives et Cliniques” Center between 1997–2007. Baseline characteristics and risk profiles of individuals with and without treatment for diabetes were assessed and compared with data for 2001–2002 and 2006–2007.

Results

From 1997 to 2007, the prevalence of treatment for diabetes increased from 0.75% to 1.73% in men and from 0.7% to 2.28% in women. In 2006–2007 compared with 2001–2002, the odds ratios for receiving glucose-lowering agents, adjusted for age, body mass index (BMI) and educational level, were 1.54 (95% CI: 1.28–1.86) in men and 1.59 (95% CI: 1.26–2.03) in women. In those treated for diabetes compared with untreated subjects, greater decreases in blood pressure, cholesterol and glycaemia were found, stress and depression scores improved, and a greater increase in BMI was found. Smoking decreased in both treated and untreated individuals. Physical activity decreased in treated individuals, but remained unchanged in the general population.

Conclusion

The prevalence of people treated with diabetes increased in the Paris area. Although most concomitant risk factors decreased more in treated individuals than in the general population, physical activity and BMI worsened, thus, emphasizing the need for improving patient education.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectifs

Évaluer l’évolution de la prévalence des traitements antidiabétiques dans une large population française, avec une attention particulière sur l’évolution de la prévalence des traitements antidiabétiques et des facteurs associés entre 2001–2002 et 2006–2007.

Méthodes

La prévalence du traitement antidiabétique a été évaluée chez des personnes volontaires pour un examen de santé au centre d’investigations préventives et cliniques entre 1997 et 2007. Les caractéristiques et le profil de risque des sujets ont été comparés entre 2001–2002 et 2006–2007.

Résultats

Entre 1997 et 2007, l’utilisation de traitements du diabète a augmenté de 0,75 % à 1,73 % chez les hommes et de 0,70 % à 2,28 % chez les femmes. Comparativement à 2001–2002, le risque de prendre un traitement antidiabétique en 2006-2007 est 1,54 (1,28–1,86) chez les hommes et 1,59 (1,26–2,03) chez les femmes après ajustement sur l’âge, l’indice de masse corporelle (IMC) et le niveau d’études. Entre les deux périodes, une diminution plus importante de la pression artérielle, du cholestérol et de la glycémie est observée chez les patients traités. Une amélioration du score de stress et de dépression est également observée. L’IMC augmente toutefois plus entre les deux périodes et l’activité physique diminue tandis qu’elle est stable dans la population générale.

Conclusion

La prévalence des sujets traités pour le diabète a nettement augmenté en région parisienne. Malgré une diminution plus importante des autres facteurs de risque chez les sujets traités que dans la population générale, l’IMC et l’activité physique restent défavorables suggérant les besoins de communication dans ce domaine.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Diabetes, Cardiovascular risk, Epidemiology, Prevalence

Mots clés : Diabète, Risque cardiovasculaire, Épidémiologie, Prévalence


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Vol 39 - N° 4

P. 343-348 - septembre 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Estimates of the relative and absolute diurnal contributions of fasting and post-prandial plasma glucose over a range of hyperglycaemia in type 2 diabetes
  • R. Peter, G. Dunseath, S.D. Luzio, D.R. Owens
| Article suivant Article suivant
  • Skin autofluorescence is associated with past glycaemic control and complications in type 1 diabetes mellitus
  • M. Genevieve, A. Vivot, C. Gonzalez, C. Raffaitin, P. Barberger-Gateau, H. Gin, V. Rigalleau

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

Déjà abonné à cette revue ?

Publicité