Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Management of asthma in French schoolchildren: The 6C study - 23/10/13

Doi : 10.1016/j.reval.2013.04.001 
I. Annesi-Maesano a, b, , N. Baiz a, b, D. Caillaud c, F. de Blay d, F. Lavaud e, C. Raherisson f, g, D. Charpin h
a Inserm, UMR-S 707, EPAR, 75012 Paris, France 
b Université Paris-06, UMR_S 707, EPAR, 75012 Paris, France 
c Service de pneumologie, hôpital Gabriel-Montpied, 63000 Clermont-Ferrand, France 
d Hôpital Civils, 67091 Strasbourg, France 
e Hôpital Maison-Blanche, 51092 Reims, France 
f ISPED université, 33076 Bordeaux, France 
g Hôpital du Haut-Lévèque, 33604 Pessac-Bordeaux, France 
h Hôpital Nord, 13915 Marseille cedex 20, France 

Corresponding author. Epidemiology of allergic and respiratory department, UMR-S 707, Inserm and UPMC Paris-6, Medical School Pierre-et-Marie-Curie, site Saint-Antoine, 27, rue Chaligny, 75571 Paris cedex 12, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

Objectives

To describe the severity of asthma in schoolchildren in six cities in France in order to evaluate asthma management, observance and therapeutic education of both parents and children.

Participants and methods

Nine thousand six hundred and forty one schoolchildren in 401 CM1 and CM2 classrooms in 108 randomly selected primary schools participated in a multicentre epidemiological cross-sectional survey in six French cities (the 6C study). A standardized questionnaire provided information on: (1) symptoms and severity of their asthma; (2) control and management of the asthma by parents and children.

Results

Nine hundred and three children out of the 9641 participants were asthmatics. Of these asthmatic children, 22.3% had had no previous medical diagnosis of asthma. Among the asthmatic children, 77.3% suffered from intermittent asthma, 9.9% from mild persistent asthma and 12.8% from moderate persistent asthma. The asthmatic children were being followed mainly by pediatricians or general practitioners. Nearly a third (30%) of the parents knew how to prevent an asthma attack and more than half said that they knew how to use asthma medication in the event of severe attacks. Few parents knew the cause of the attacks. Peak flow-meters were rarely used. The positive effects of physical exercise were poorly known, especially by parents whose children suffered from mild asthma.

Conclusion

Guidelines for asthma control and management in France can be improved. The parents of children with mild or un-diagnosed asthma should be targeted. Guidelines for treatment and care must be adapted to the culture, the socioeconomic context and to the family's level of knowledge (or ignorance) of the disease.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectifs

Décrire la gravité de l’asthme chez les écoliers dans six villes françaises, afin d’évaluer la prise en charge de l’asthme, l’observance et l’éducation thérapeutique des parents et des enfants.

Population et méthodes

Neuf mille six cent quarante et un écoliers de 401 salles de classe de CM1 et CM2 dans 108 écoles primaires choisies au hasard dans le cadre de l’étude des six villes. Un questionnaire standardisé a permis d’obtenir des informations sur : (1) symptômes et gravité d’asthme ; (2) contrôle et prise en charge de l’asthme par les parents et les enfants.

Résultats

Neuf cent trois enfants sur les 9641 ayant participé à l’enquête étaient asthmatiques. De ces enfants asthmatiques, 22,3 % n’avaient eu aucun diagnostic médical antérieur d’asthme. Parmi les enfants asthmatiques, 77,3 % des enfants souffraient d’asthme intermittent, 9,9 % d’asthme persistant léger et 12,8 % d’asthme persistant modéré. Les asthmatiques étaient suivis principalement par des pédiatres ou généralistes. Presque un tiers (30 %) des parents savaient comment prévenir les crises d’asthme et plus de la moitié déclarait connaître les médicaments contre l’asthme en cas de crises graves. Peu de parents connaissaient les causes des crises. L’utilisation d’un débitmètre de pointe était rare. Les effets positifs de l’exercice physique étaient mal connus, en particulier par les parents dont les enfants souffraient d’asthme léger.

Conclusion

Les lignes directrices sur la prise en charge de l’asthme peuvent être améliorées en France. Elles doivent cibler aussi les parents d’enfants ayant eu un diagnostic d’asthme léger ou n’ayant pas été encore diagnostiqué. Les lignes directrices sur les traitements et les soins doivent être adaptés à la culture, le contexte socioéconomique et le niveau de connaissance (ou l’ignorance) de la maladie par la famille.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Asthma, Management, Severity, Children, Parents

Mots clés : Asthme, Prise en charge, Sévérité, Enfants, Parents


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 53 - N° 6

P. 508-512 - octobre 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les sucettes et tétines : des méfaits ou des bienfaits ?
  • G. Dutau, F. Lavaud
| Article suivant Article suivant
  • Patients atteints de rhinite allergique sévère en médecine de ville : étude prospective menée auprès de médecins généralistes du Languedoc-Roussillon
  • N. Biasielli, S. Djabelkhir, J. Bousquet, P.J. Bousquet, D. Costa, P. Demoly

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.